Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : L’affaire est loin d’être réglée pour Eduardo Camavinga…

En fin de contrat en juin 2022, Eduardo Camavinga pourrait disposer d’un bon de sortie cet été de la part des dirigeants du Stade Rennais si ces derniers ne parvenaient pas à l’inciter à prolonger. Et leur objectif serait clair pour le milieu de terrain ciblé par le Real Madrid. 

Depuis de longs mois désormais, le Real Madrid tenterait de s’attacher les services d’Eduardo Camavinga qui connaît une ascension fulgurante depuis la deuxième partie de saison de l’exercice précédent. En septembre dernier, le jeune milieu de terrain de 18 ans du Stade Rennais est même devenu international après être appelé par Didier Deschamps en Équipe de France. Le club merengue ne serait pas seul puisque Manchester United entre autres aurait des vues sur Camavinga, à l’instar du PSG. Ce lundi, l’entraîneur Julien Stéphan a déposé sa démission alors que le Stade Rennais traverse une période délicate sur le plan sportif. Et le départ du coach français a marqué Camavinga qui n’a pas manqué de le faire savoir sur ses réseaux sociaux. « Coach, je vous remercie sincèrement pour tout car grâce à vous j’ai découvert le monde « adulte » de la N3 à la ligue 1 en passant par la ligue des champions. Je vous dois beaucoup, vous m’avez toujours mis dans les bonnes conditions, merci pour vos conseils ! God bless ». 

Priorité à la prolongation de Camavinga à Rennes !

De quoi relancer l’avenir d’Eduardo Camavinga, contractuellement lié au Stade Rennais jusqu’en juin 2022 ? À en croire The Athletic, la position des dirigeants rennais sur ce dossier resterait inchangée malgré le départ de Stéphan. En effet, Rennes serait toujours aussi désespéré à parvenir à un accord avec le clan Camavinga afin de prolonger son contrat actuel. Alors que le joueur rennais a récemment changé d’agent et rejoignant l’agence de Jonathan Barnett, également représentant de Gareth Bale, le dossier Camavinga pourrait bien faire des étincelles cet été. Affaire à suivre. 

Articles liés