Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : «Wenger ? Ce serait formidable, c’est un organisateur hors pair»

Annoncé dans le viseur du PSG pour prendre le poste de directeur sportif, Arsène Wenger serait une formidable plus-value pour le club de la capitale selon Charles Villeneuve, son ami et ancien président entre 2008 et 2009.

Après six mois d’inactivité, Arsène Wenger retrouvera-t-il bientôt un nouveau poste dans le monde du football ? Le Français ne manquerait pas de propositions en tout cas. Courtisé notamment par le Bayern Munich ou le Real Madrid, l’ancien tacticien des Gunners donnerait toujours sa priorité au Paris Saint-Germain pour entrer dans l’organigramme. Cependant, comme vous le confirmait le 10 Sport ce jeudi, Nasser Al-Khelaïfi n’a toujours pas tranché concernant Antero Henrique, actuel directeur sportif du PSG, retardant alors la nomination d’Arsène Wenger. Ce dernier pourrait même choisir une autre destination si le club de la capitale venait à tarder dans sa décision selon les dernières révélations de Paris United, mais pour Charles Villeneuve, ancien président parisien et ami de Wenger, sa nomination est capitale.

« La dimension qu’il a rendrait un grand service »

« Wenger dans l’organigramme ? Ce serait formidable, parce que c’est un organisateur hors pair, et toujours d’un calme et d’une courtoisie dans les échanges avec les clubs internationaux de premier rang »; estime Charles Villeneuve, dans une interview accordée à Paris United. « Deux clubs l’ont toujours voulu comme coach à une certaine époque. Le Bayern, après Monaco, le voulait absolument puisqu’il est quadrilingue, et moi j’ai assisté dans un centre de remise en forme en Italie aux négociations du Real Madrid avec lui. Et il est resté à Arsenal. La dimension qu’il a rendrait un grand service, mais pas comme président. Le président Nasser remplit très bien son office, mais il faut aussi qu’ils se disent qu’un grand club c’est aussi de grands dirigeants. (…) Pas seulement des grands joueurs. Donc oui, je souhaite ardemment qu’il vienne au PSG. (…) Les dirigeants parisiens ont beaucoup voulu Arsene Wenger à un moment donné, mais il n’a jamais voulu. C’est un monogame. Son club, finalement, c’était Arsenal. » rappelle Villeneuve.

Articles liés