Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Le Sporting met les barbelés autour de Jardim !

Leonardo Jardim, Sporting Lisbonne

Alors que selon nos informations, l’entraîneur du Sporting Portugal, Leonardo Jardim, est pisté par l’OM, son président s’est exprimé au sujet de son avenir.

Cette semaine, Le 10 Sport vous révélait deux nouveaux noms étant apparus sur la short-list du préisdent marseillais Vincent Labrune, toujours à la recherche d’un entraîneur pour l’OM la saison prochaine : Quique Sanchez Flores et Leonardo Jardim (39 ans). En ce qui concerne le technicien portugais aujourd’hui à la tête du Sporting Lisbonne, l’affaire est cependant encore loin d’être conclue…

LE SPORTING VEUT PROLONGER JARDIM

En effet, le président du club lisboète, Bruno de Carvalho, a confié lors d’une interview accordée à la chaîne portugaise TVI 24 être pleinement satisfait du travail de Leonardo Jardim, évoquant même une prolongation de contrat.« Nous ne sommes pas inquiets pour le moment à ce sujet. J’aime beaucoup travailler avec Leonardo Jardim, qui a été mon premier choix l’été dernier, et, en fin de saison, nous discuterons d’une prolongation de contrat. Aujourd’hui, ce qui nous intéresse, ce sont nos objectifs », a indiqué le dirigeant, tout en ajoutant que le contrat de Jardim possédait une clause libératoire d’un montant de… 15M€.

VILAS : « UN GROS BOULOT AU SPORTING »

Pour Nicolas Vilas, consultant RMC et Eurosport interrogé par Football Club de Marseille, Jardim est une piste intéressante au niveau du profil. « Il réalise un gros boulot avec le Sporting qui sortait de la pire saison sportive de son histoire (7e de Liga Sagres) et qui traverse une crise économique sans précédent. Les Lions sont déjà qualifiés pour l’Europe la saison prochaine, quoi qu’il arrive. Et cela avec un budget limité mais… Un centre de formation inégalable. L’un des plus connus et reconnus d’Europe. Alors on pourrait se dire que ce coach jeune, intelligent, discret pourrait faire le bonheur d’un OM en manque de liquidités mais il n’y trouvera pas l’Academia sur laquelle il s’appuie à Lisbonne… », a-t-il déclaré.