Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Du nouveau dans le dossier André Ayew ?

André Ayew, OM

Alors que le président de l’OM, Vincent Labrune, aurait effectué un déplacement à Londres en vue de trouver une porte de sortie à André Ayew, Newcastle -un temps intéressé- aurait décidé de se retirer du dossier.

Marcelo Bielsa l’a récemment assuré en conférence de presse, il s’attend encore à quelques renforts au niveau de sa défense centrale. Pour financer ces arrivées, l’OM doit encore se séparer de plusieurs indésirables : « les lofteurs ». Ainsi, le président phocéen, Vincent Labrune, se serait envolé pour Londres afin d’accélérer le transfert de Rod Fanni à Leicester City.

NEWCASTLE N’EST PLUS INTÉRESSÉ

Mais à en croire les dernières informations de L’Equipe, le patron marseillais aurait profité de ce déplacement dans la capitale anglaise pour relancer le dossier André Ayew. Et alors qu’un intérêt de Newcastle a été évoqué à plusieurs reprises, le tabloïd The Chronique assure dans ses colonnes de ce jeudi que les Magpies ne formuleront finalement pas de proposition à l’OM. « Le président de l’OM, Vincent Labrune, était en visite à Londres lors de ces dernières 24 heures. Il se dit que ce déplacement a été programmée afin d’offrir André Ayew à plusieurs clubs de Premier League. Mais The Chronicle est en mesure d’affirmer que Newcastle et Alan Pardew ne bougeront pas pour le Ghanéen. Le club ne veut pas de nouvel ailier, il dispose déjà de Yoan Gouffran, Remy Cabella, Rolando Aarons, Gabriel Obertan et Moussa Sissoko, qui peuvent tous jouer sur les ailes », peut-on notamment lire dans colonnes du média britannique.

« MARSEILLE VEUT SE SÉPARER D’ANDRÉ AYEW »

Si André Ayew préfèrerait un transfert vers la Premier League, la Serie A suivrait également avec attention l’évolution du dossier du Ghanéen. Des intérêts du Milan AC et de l’Inter Milan ont notamment été évoqués il y a peu… « Marseille veut se séparer d’André Ayew qui n’a même plus de maillot à lui au club. L’Inter est à l’affût. L’OM, à la recherche d’argent pour se renforcer derrière avant le 31 août, commet l’irréprochable en vendant des cadres », annonçait récemment Denils Balbir… Affaire à suivre.

Articles liés