Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Comment Rekik influencerait le mercato hivernal de l’OM…

Alors que Karim Rekik connaît des difficultés d’adaptation à l’OM, les dirigeants olympiens n’auraient pas l’intention d’engager un cador à son poste cet hiver.

Si l’OM s’est séparé de nombreux cadres l’été dernier dont André-Pierre Gignac, Dimitri Payet, Giannelli Imbula ou Florian Thauvin, les Olympiens ont également bougé au niveau des arrivées. Plusieurs défenseurs sont venus garnir l’effectif de Marcelo Bielsa puis de Michel. Parmi eux, Karim Rekik. Mais le Néerlandais semble peiner sur cette première partie de la saison. Et selon L’Équipe, Vincent Labrune chercherait à se renforcer défensivement, sans pour autant prendre un cador.

Pas de grand défenseur ?

Logiquement expulsé dimanche lors des 32es de finale de la Coupe de France contre Caen, Karim Rekik connaît une saison en dents de scie avec les Olympiens. Vincent Labrune pourrait donc engager un défenseur en janvier, mais le président phocéen n’aurait pas « dans son esprit l’idée d’un futur cador. Car les dirigeants continuent à penser que Rekik sera celui-ci dans deux à trois saisons. Jusque-là, il y a un vrai doute », selon L’Équipe.

« L’instinct d’un vrai stoppeur »

« C’était très difficile pour eux (les dirigeants) de trouver l’âme sœur (sic) d’entrée. Je ne dirais pas que le mercato est raté mais qu’il peut être corrigé. Moi, j’ai un faible pour Karim Rekik. C’est vrai qu’il n’est pas très bien en ce moment mais j’ai senti qu’il avait l’instinct d’un vrai stoppeur. Il a besoin de quelqu’un de confiance comme moi lorsque je suis arrivé à Marseille en provenance d’Auxerre », confiait récemment Basile Boli, proche de Vincent Labrune, sur les qualités de Karim Rekik.

Articles liés