Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : L'arrivée d'Alvaro Gonzalez suscite des interrogations en interne...

Des cadres de l’OM confient qu’Albert Valentin, bras droit d’Andoni Zubizarreta et ancien dirigeant de l’entreprise gérant les intérêts d’Alvaro Gonzalez, a pris exemple sur un certain... Rudi Garcia.

Première recrue de l’OM lors du mercato estival, Alvaro Gonzalez est venu renforcer l'effectif d'André Villas-Boas. Prêté par Villarreal jusqu’à la fin de la saison, le défenseur central a pris ses marques étant désormais titulaire en charnière centrale. Les Phocéens seraient d'ailleurs dans l'obligation de lever l'option d'achat automatique imposée par les dirigeants de la formation de Liga, estimée entre 4 et 8M€, selon le nombre de matches joués par le principal concerné. Mais avant de penser à cette éventualité, quelques cadres de l'OM s'interrogeraient sur le recrutement de Gonzalez.

« Valentin, qui taillait Garcia, fait donc pareil que lui sur sa première recrue »

Malgré sa passation de pouvoir à la tête de Promoesport, entreprise gérant les intérêts d'Alvaro Gonzalez, Albert Valentin garde un lien avec son ancienne boîte. Ses deux fils, actuellement footballeurs, seraient également représentés par la société. Alors qu’Andoni Zubizarreta semble avoir amorcé le renfort de Gonzalez, son bras droit aurait également eu un rôle dans ce recrutement d’après L’Équipe. Sondés par le quotidien sportif, certains joueurs clés de l’OM estiment que l’homme d’affaires a placé l’Espagnol à Marseille, lui qui n'hésitait pas à critiquer Rudi Garcia dans ce cas. En effet, l'ex-coach de l'OM était également connu pour faire venir ses joueurs : « Rien à voir avec Gonzalez, l’homme et le joueur, mais Valentin, qui taillait Garcia, fait donc pareil que lui sur sa première recrue ».

Articles liés