Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Un plan bien précis du Barça pour finaliser l’opération De Ligt ?

Mino Raiola étant actuellement interdit de gérer les affaires de ses clients pendant une durée de trois mois, le FC Barcelone compterait profiter de cette opportunité pour contourner les exigences financières de l’agent italien en négociant directement avec Matthijs de Ligt.

Voici un dossier qui anime considérablement le marché des transferts depuis de longues semaines désormais : Matthijs de Ligt. L’international néerlandais figurerait dans le viseur de plusieurs grosses écuries européennes et est régulièrement annoncé du côté du FC BarceloneSport révélait d’ailleurs ces dernières heures que le transfert de De Ligt serait susceptible d’être officialisé cette semaine, la volonté du principal intéressé résidant dans le fait de rejoindre le Barça. Consciente qu’elle aurait l’avantage dans la course à la signature du capitaine de l’Ajax Amsterdam, la direction blaugrana prévoirait de lancer une ultime offensive afin de mettre définitivement la main sur De Ligt.

Le Barça profiterait de l’absence de Raiola pour boucler le dossier De Ligt

Selon les informations de Goal, le FC Barcelone prendrait en considération la volonté du joueur afin de se mettre toutes les chances de son côté. Des sources proches du club blaugrana auraient affirmé au média anglais que : « si vous avez la préférence du joueur, ce n’est pas important ce que son agent juge le mieux, l’opération aboutira si le joueur le veut ». Car en effet, Mino Raiola serait un frein au bon déroulement des négociations, réclamant un bonus à la signature important et une indemnité salariale annuelle plus alléchante pour De Ligt. Mais l’agent italien a récemment été interdit de gérer les affaires des joueurs qu’il représente pour une période de trois mois. Ce que le Barça choisirait d’utiliser pour négocier directement avec De Ligt et son entourage afin de finaliser cette opération, sans que Raiola ne leur mette de bâtons dans les roues. Affaire à suivre…

Articles liés