Foot - Mercato - ASSE
Une ancienne piste de Batlles dit tout sur son transfert avorté

En quête d’un nouvel attaquant cet été, l’ASSE ciblait Yoann Touzghar, qui n’était plus vraiment désiré à l’ESTAC. Mais finalement, le dossier n’a pas pu être bouclé et l’international tunisien a rejoint l’AC Ajaccio plutôt que le club stéphanois. Le buteur de 35 ans s’est d’ailleurs prononcé sur ce transfert avorté chez les Verts.

Reléguée en Ligue 2 et après avoir connu plusieurs départs importants, l’ASSE était en quête de renforts lors de ce mercato estival. Le club stéphanois cherchait à consolider son effectif, notamment dans le secteur offensif. Les Verts voulaient recruter un nouvel attaquant de pointe. Et dans cette optique, Laurent Batlles avait activé une piste en Ligue 1.

Batlles convoitait Touzghar

En effet, le technicien de l’ASSE pensait à Yoann Touzghar. Plus vraiment désiré à l’ESTAC, l’international tunisien avait l’opportunité de retrouver son ancien entraîneur et aider les Verts à retrouver l’élite du football français. Mais finalement, l’affaire ne s’est pas faite et l’attaquant de 35 ans a rejoint l’AC Ajaccio, promu en Ligue 1.

«C’est peut-être un mal pour un bien»

D’ailleurs, Yoann Touzghar a avoué dans un entretien pour Corse-Matin que ce n’était finalement peut-être pas si mal de ne pas avoir signé à l’ASSE. « Mon transfert avorté à l’ASSE ? C’est peut-être un mal pour un bien. Mon choix de rejoindre Ajaccio ? Le club recherchait un attaquant de mon profil. On comptait sur moi, on me donnait du temps de jeu et le discours m'a beaucoup plu. Je n'ai donc pas hésité » a-t-il expliqué. De son côté, l’ASSE a poursuivi ses recherches et a finalement mis la main sur Ibrahima Wadji.

Articles liés