Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Pourquoi l’ASSE a du mal à faire confiance à ses jeunes…

Allan Saint-Maximin, ASSE

Dans un long entretien accordé au Progrès, le président du Conseil de Surveillance de l’ASSE Bernard Caïazzo a évoqué la formation et pris l’OL en exemple.

Si Saint-Etienne a récemment sorti de sa manche le prometteur Allan Saint-Maximin, 17 ans, les jeunes du centre de formation ne sont pas légion dans l’effectif des Verts cette saison. Mais à l’instar de l’Olympique Lyonnais, l’ASSE entend mettre l’accent sur la formation, comme l’a confié le président du Conseil de Surveillance du club forézien, Bernard Caïazzo.

« LA PRIORITÉ EST LE DÉVELOPPEMENT DE LA FORMATION »

À la question : « Lorsqu’on voit Lyon qui aligne huit joueurs formés au club au coup d’envoi, songez-vous à accentuer les efforts sur la formation ' », le dirigeant stéphanois a répondu : « C’est dans notre plan. La priorité est le développement de la formation. Lyon n’a pas eu à vende Gonalons, Lacazette alors que nous avons dû nous séparer de Guilavogui, Ghoulam ou Zouma », a-t-il expliqué dans les colonnes du Progrès.

« LORSQUE VOUS VISEZ LE TOP 5, LA MARCHE EST PLUS HAUTE »

« Et il y a une autre difficulté. Lorsque nous évoluions vers la douzième place, il était plus facile de faire jouer des jeunes. Lorsque vous visez le Top 5, la marche est plus haute. » Des propos qui font écho à ceux qu’il avait tenu à Eurosport en septembre dernier : « Ce n'est sans doute pas à moi de le dire mais Lyon n'est pas stupide, on l'a vu ces vingt dernières années, et l’OL sait ce qu'il fait. Aujourd'hui, le salut des clubs français passe par les jeunes ». Reste à associer la parole aux actes.

Articles liés