Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Les vérités de Rémy Cabella sur son départ !

Aujourd’hui à Krasnodar, Rémy Cabella est revenu sur son passage à l’ASSE et sur les raisons qui l’ont poussé à quitter Saint-Etienne.

L’aventure de Rémy Cabella à Saint-Etienne a pris fin durant l’été 2019. Seulement un an après son transfert définitif, l’international français décidait de changer d’air et de rejoindre Krasnodar. Un choix motivé par son désir de disputer la Ligue des champions comme il l’avait expliqué en octobre dernier. « Initialement, je n'étais pas dans l'optique de partir de Saint-Étienne. J'ai eu cette proposition de Krasnodar qui, c'est vrai, m'a fait un peu tourner la tête. Mes parents n'étaient pas trop pour, mon entourage non plus, à cause des a priori. La Russie fait peur, c'est loin, on ne sait pas ce qu'il se passe là-bas. Mais je n'ai écouté personne et j'ai fait mon choix, seul. J'ai été égoïste. J'ai envie de jouer la Ligue des Champions et je vais le faire » avait-il déclaré dans un entretien à France Football. Ce lundi, le média a publié de nouvelles déclarations de Rémy Cabella. Le joueur revient plus longuement sur son choix de quitter l’ASSE.

« Si le jeu n'avait pas changé, je n'aurais jamais pensé à partir »

« A la base, ce n'était pas prévu. Je voulais faire ma saison avec Saint-Étienne, on était en Ligue Europa. Je m'étais fixé l'objectif d'aller en Ligue des champions (…) On avait une grosse équipe, il y avait Wahbi (Khazri), Yann (M'Vila), avec Denis Bouanga qui venait de signer : ça allait être monstrueux. Krasnodar jouait la qualification pour la Ligue des champions. J'ai demandé quelques jours de réflexion. Mais il faut aussi savoir une chose : à Saint-Étienne, la première année, lorsque Jean-Louis Gasset est arrivé, j'ai évolué à un poste où j'étais libre, où le jeu passait beaucoup par moi. La deuxième année, on a eu des nouveaux joueurs, mais le jeu avait un peu changé. En préparation, je le ressentais, je trouvais que le jeu allait passer moins par moi. C'était différent. Dans ma tête, ça ne m'avait pas trop plu. Ce n'était pas que j'étais triste, mais je sentais que je n'allais pas m'épanouir, moins jouer mon jeu. Cela m'avait mis un coup. Et j'ai eu cette proposition qui a fait que le choix s'est fait comme ça. Ç'a fait tilt. Si le jeu n'avait pas changé, je n'aurais jamais pensé à partir. Tu aurais pu m'amener n'importe quelle proposition, je serai resté. Mais le fait de se sentir moins utile, de faire moins ce que je voulais dans le jeu, je n'étais pas bien dans ma tête » a déclaré Rémy Cabella.

Articles liés