Accès direct au contenu

Foot - Ligue 2

RC Lens : Antoine Kombouaré pas tendre avec l’un de ses joueurs !

Antoine Kombouaré, RC Lens

Très déçu après la défaite du RC Lens à Caen cet après-midi, Antoine Kombouaré regrettait entre autres l’énorme occasion ratée par Danijel Ljuboja…

Si le RC Lens avait une superbe occasion cet après-midi de faire le trou sur ses concurrents dans la lutte pour la montée en Ligue 1 en prenant six points d’avance sur le 3e, Niort, les Lensois se sont pris les pieds dans le plat sur la pelouse de Caen. Face à un autre candidat au podium, les hommes d’Antoine Kombouaré se sont en effet inclinés (1-0) suite à un but de Mathieu Duhamel (34e). Surtout, les Sang et Or auraient pu revenir à égalité si Danijel Ljuboja, fraîchement rentré en jeu, n’avait pas gâché une incroyable occasion dans le dernier quart d’heure du match. De quoi donner des regrets à l’entraîneur nordiste…

« ON SE DEMANDE ENCORE COMMENT LJUBOJA N’A PAS PU MARQUER… »

« Je ressens plus que des regrets, c'est une énorme déception. En première période, on a été incapables de proposer du jeu, d'aller de l'avant. On a vu un autre visage lensois en deuxième période, on a joué plus haut. J'ai aimé la capacité de réaction de mes joueurs. Je vais m'appuyer là-dessus pour la réception de Niort le week-end prochain à Bollaert. Cet après-midi, je crois qu'on aurait pu jouer une heure de plus sans marquer. On se demande encore comment Ljuboja n'a pas pu mettre le ballon dans le but vide... », a-t-il ainsi déclaré après la rencontre, dans des propos rapportés par L’Équipe.

GARANDE : « IL FAUT QUE TOUS LES CAENNAIS Y CROIENT »

Le son de cloche était évidemment différent côté caennais, où l’entraîneur Patrice Garande a salué la prestation de ses joueurs. « Notre première mi-temps est une référence. On a harcelé Lens sans arrêt, on a joué haut. On savait qu'il fallait mettre de la folie. Après, il y a eu réaction de leur part. Avec la fatigue, on a manqué de justesse technique en deuxième période, mais on a affiché une belle solidarité. C'est ce qui nous a permis de tenir. J'ai dit aux joueurs de savourer le moment. Maintenant, à travers ce match-là, il faut que tous les Caennais y croient », a-t-il déclaré.

Articles liés