Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : Ce témoignage lourd de sens sur les fichages ethniques !

Ayant pris connaissance des révélations de Mediapart sur le système de recrutement en fonction des ethnies qu’aurait mis en place le Paris Saint-Germain pendant une certaine période, Sabri Lamouchi a exprimé son indignation devant une telle pratique.

Fidèle à ses habitudes, Mediapart a récemment livré des révélations importantes sur les pratiques mises en place par les clubs. Cette semaine, le Paris Saint-Germain a été au centre de ces révélations, des clauses d’éthiques dans le contrat de leurs stars aux transferts de Neymar et de Kylian Mbappé en passant par le système de recrutement qu’aurait imposé la direction parisienne. Selon les informations divulguées par Mediapart, Marc Westerloppe, responsable de la cellule de recrutement en province et à l’étranger entre 2013 et début 2018, aurait utilisé un procédé racial pour la détection de jeunes talents en mettant en place des fichages ethniques selon les origines des joueurs qu’ils soient « Français », « Maghrébin », « Antillais » et « Africain ». Un système qui fait parler depuis dans les différentes presses et qui suscite des réactions. La dernière en date est celle de Sabri Lamouchi, ancien joueur professionnel aujourd’hui reconverti en tant qu’entraîneur du Stade Rennais, qui a fermement condamné de tels agissements. 

« Il ne doit pas exister ce genre de pratique »

« Il y a des choses importantes qui ont été dénoncées, donc je suis ça comme tout le monde, j'ai l'impression qu'on n'est qu'au début de toutes ces annonces faites. Choqué ? Oui bien sûr, et ça ce n'est pas l'entraîneur du Stade Rennais qui vous parle, c'est juste le citoyen et le papa qui vous disent ce qu'il ressent. Ça ne me surprend pas, ça me choque, le terme surprendre ne peut être approprié car je sais dans quelle case je serais en tant que joueur ou coach, vous imaginez. Et ça, ça me choque. Il ne doit pas exister ce genre de pratique. Mon fils a 13 ans, il rêve d'être footballeur, donc là forcément il serait dans une catégorie alors que... Ça peut être très choquant. J'ai échangé avec beaucoup de monde, je ne suis pas non plus naïf et on n'est pas dans le monde des Bisounours, mais il faut être très vigilant sur ce qu'on dit et ce qu'on fait. » a d’abord témoigné Sabri Lamouchi en conférence de presse avant d’évoquer le cas de Marc Westerloppe aujourd’hui recruteur pour le Stade Rennais. « Il est dans mon club, mais dans mon club il n'y a pas ce genre de pratique. Après, les décisions doivent être prises par les personnes concernées, je ne suis pas la personne appropriée pour vous répondre sur le cas de la personne Marc Westerloppe ». a expliqué le coach rennais dans des propos rapportés par L’Equipe.

Articles liés