Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : La révélation du PSG sur le nouveau scandale des Football Leaks !

Suite aux dernières révélations de Mediapart, dans le cadre des Football Leaks, qui affirme que le PSG s’est appuyé sur des fichiers ethniques pour le recrutement des jeunes joueurs, le club assure qu’ils ignoraient l’existence de ces fichiers.

À chaque jour sa révélation. Et encore une fois, c’est le Paris Saint-Germain qui au cœur des informations dévoilées par Mediapart suite aux documents glanés par Mediapart. Et cette fois-ci, c’est la cellule de recrutement parisienne qui est visée. Marc Westerloppe, responsable de la cellule de recrutement en province, et à l’étranger entre 2013 et début 2018, est le principal concerné par ces révélations puisqu’il aurait mis en place des fiches ethniques utilisées pour le recrutement des jeunes joueurs du PSG. Des fiches qui comprenaient des sections « origine » avec quatre possibilités : « Français », Maghrébin », « Antillais » et « Africain ».

Le PSG confirme pour l'affaire des fichiers ethniques !

Et ces révélations sont prises très au sérieux par le PSG qui a communiqué sur son site officiel affirmant que le club condamne « toute forme de discrimination, racisme ou fichage ethnique » et assure également avoir « lancé une enquête interne pour comprendre comment de telles pratiques ont pu exister et décider des mesures qui s’imposent. » Mais surtout, les Parisiens confirment que « des formulaires avec des contenus illégaux ont été utilisés entre 2013 et 2018 par la cellule de recrutement du centre de formation, dédiée aux territoires hors Ile de France. Ces formulaires ont été institués à la seule initiative personnelle du responsable de ce département. » Toutefois, le PSG se dédouane de toutes responsabilités expliquant que « la Direction générale du Club n’avait jamais eu connaissance d’un système de fichage ethnique au sein d’un département recrutement ni eu en sa possession un tel formulaire. Au vu des informations qui y sont mentionnées, ces formulaires trahissent l'esprit et les valeurs du Paris Saint-Germain. » Une manière de dire que Jean-Claude Blanc est hors de cause, au contraire de Marc Westerloppe qui était en charge de la cellule de recrutement hors d'Île de France.

Articles liés