Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : Strasbourg, blessure... L'énorme coup de gueule de Neymar !

Après à la déclaration fracassante d’Anthony Goncalves suite à son intervention musclée responsable de la blessure Neymar lors de Paris Saint-Germain - Starsbourg en janvier dernier, le Brésilien a tenu à donner son point de vue sur la question, en n’omettant pas de reprendre de volée Goncalves.

Fin janvier, le Paris Saint-Germain surclassait le RC Strasbourg et accédait au tour suivant de la Coupe de France (2-0), mais perdait par la même occasion Neymar à la suite d’un tacle d’Anthony Goncalves qui entraîna une nouvelle fracture au 5ème métatarsien. Le milieu de terrain du RCSA déclarait dans la foulée que Neymar n'avait pas à venir « chouiner après » faisant alors référence à ses multiples dribbles au cours de la rencontre. Un message que n’a pas apprécié le Brésilien qui a livré sa version des faits et sa philosophie du football.

« Le dribble est-il interdit dans le football ? »

« Goncalves ? Je ne connais même pas son nom pour commencer, ce n’est pas un manque de respect ou quoi que ce soit. (…) Il a dit « de la manière dont il joue, il ne peut pas se plaindre de ce qui lui arrive ». De quelle façon est-ce que je joue ? Le dribble est-il interdit dans le football ? Le joueur qui dribble prend le jaune. Ce n'est pas du football. Ce n'est pas le football que je connais. Maintenant, vous protégez plus celui qui attaque, qui dit ces choses, que celui qui a cette essence du football... Allez-vous protéger une brute, qui sait seulement frapper ? Vous ne pouvez pas faire cela, c'est la fin du football. Je ne parle pas seulement de moi, je parle également d'autres dribbleurs. Vous avez Hazard, Messi, ils dribblent des joueurs. Allez-vous arrêter de protéger ces gars qui incitent les fans à aller au stade, les gens s'arrêtent dans les maisons, allument la télévision, regardent les gars jouer ?  Vous ne pouvez pas donner crédit à un tel homme ». a expliqué Neymar à Esporte Espetacular dans des propos rapportés par Globoesporte.

Articles liés