Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : «À l’époque, Leonardo aurait appelé Ben Arfa…»

Alors qu’Hatem Ben Arfa a beaucoup fait parler avec sa vidéo publiée sur les réseaux sociaux dimanche matin, l’ancien gardien du PSG Jérôme Alonzo estime que ce dossier aurait été géré différemment à l’époque de Leonardo.

« C’est difficile d’accepter d’être remplaçant. On peut accepter d’être sur le banc si on sait que c’est temporaire ou qu’on peut changer quelque chose. Sinon c’est comme si c’était une punition. Je n’accepte pas ma situation. C’est normal. Ca serait bizarre même grave d’accepter ça. Je ne vais pas lâcher. Jusqu’à la fin de la saison je vais essayer de forcer mon destin », expliquait notamment Hatem Ben Arfa dimanche dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, affichant publiquement son malaise au PSG depuis le début de la saison. Jérôme Alonzo évoque ce dossier dans un entretien accordé à Foot sur 7, et l’ancien gardien du PSG affiche une certaine compassion pour Ben Arfa.

« Il n’y a rien de méchant ou d’irrespectueux »

 « En la regardant, j'ai eu une montée d'empathie. Il n'y a rien de méchant ou d'irrespectueux de sa part. C'est juste un gamin paumé qui s'exprime. Il ne sait plus à quelle personne dire qu'il voudrait jouer davantage. C'est un appel au secours. C'est mignon, même si je ne pense pas que cela pourra lui permettre de monter les marches à Cannes tout de suite (rire). Mais cela révèle un problème plus grave au PSG : dans ce club, entre Nasser Al-Khelaïfi et Unai Emery, il n'y a personne pour parler aux joueurs. À l'époque, Leonardo aurait appelé Ben Arfa. Il lui aurait arrangé un dîner avec le coach ou une interview dans un média majeur. Depuis qu'il est parti, il n'y a plus de tampon entre le groupe et les hautes instances », explique Alonzo.

Articles liés