Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Javier Pastore le chaînon manquant

Enfin de retour, Javier Pastore enchaîne les prestations et régale à nouveau. Pour Unai Emery, c’est une excellente nouvelle puisque la concurrence semble plus rude que jamais au sein de l’effectif du PSG et à l’approche du sprint final de la saison, le timing est parfait.

Il nous manquait, il est de retour. Depuis son entrée en jeu contre le FC Barcelone, Javier Pastore monte en puissance et semble de mieux en mieux. Titulaire au Vélodrome, pour la première fois depuis septembre dernier, El Flaco avait laissé entrevoir de magnifiques choses en 10 petites minutes contre le FC Nantes il y a quelques semaines… avant de se blesser. Mais cette fois-ci, l’Argentin semble bel et bien de retour comme en témoignent ses prestations contre l’OM ou encore Niort. Pastore régale toujours pour notre plus grand plaisir, mais aussi et surtout celui d’Unai Emery.

Pastore renforce la concurrence

« Avec Pastore, la concurrence fait que l’équipe sera plus forte. » Unai Emery ne cachait pas sa joie de pouvoir compter sur le retour de Javier Pastore. Il faut dire qu’à son arrivée, le technicien basque souhaitait faire du Flaco le dépositaire de son jeu en le plaçant en numéro 10 dans son 4-2-3-1. Les blessures de l’Argentin l’ont poussé à revoir ses plans, mais aujourd’hui, l’Argentin renforce la concurrence. Avec l’arrivée de Julian Draxler, le PSG peut considérer Pastore comme une autre recrue, d’autant que sa polyvalence lui permet d’évoluer dans le cœur du jeu comme sur un côté où il se dispute une place avec Angel Di Maria, Lucas et Julian Draxler. Un effectif densifié à l’approche du sprint final de cette saison. Emery ne pouvait rêver mieux.

Quel rôle pour Pastore ?

Quelques heures avant le choc contre le FC Barcelone, Unai Emery possède donc plus d’armes offensives que jamais. Au point que l’incertitude autour de la présence d’Angel Di Maria n’inquiète pas plus que cela puisque Javier Pastore ou Lucas sont là pour suppléer El Fideo. Et compte tenu des échéances à venir, son retour n’est pas anodin. Le PSG est encore en course dans toutes les compétitions avec de grandes ambitions et c’est là que l’Argentin pourra être décisif. Capable d’évoluer dans un couloir, dans l’entrejeu ou en numéro 10, Pastore sera probablement utilisé essentiellement en Ligue 1 pour rendre folles les défenses adverses. A l’heure où le club de la capitale peine à trouver une solution au Parc des Princes contre les défenses regroupées, la qualité de passe et de dribble de l’ancien de Palerme pourrait permettre de faire sauter le verrou adverse.

Plus aucun souci physique ?

Malgré tout, avec Javier Pastore l’inquiétude physique est constante. Si cela faisait très longtemps qu’il n’avait pas enchaîné les matches et de telles prestations, le doute plane toujours. Toutefois, les signes semblent encourageants. Il a en effet confié qu’il ne ressentait plus aucune douleur au mollet, mais surtout, son entrée en jeu à Niort sur une pelouse calamiteuse prouve que le staff est plus que confiant. S’il n’était pas à 100%, Unai Emery n’aurait jamais pris le risque de le lancer dans un tel bourbier. Mais il a bien fait puisqu’El Flaco a ouvert le score puis délivré un caviar à Edinson Cavani. Javier Pastore semble donc bel et bien sur le retour pour notre plus grand bonheur et pourrait nous régaler encore jusqu’à la fin de la saison. Et pourquoi pas à commencer dès ce soir sur la pelouse du Nou Camp pour définitivement valider la qualification du PSG.

@Arthur_Montagne

Articles liés