Accès direct au contenu

Foot - PSG

Ligue des Champions - PSG/Chelsea : Pourquoi la clé du match est au milieu…

Contre Chelsea, mercredi, lors du quart de finale aller de la Ligue des Champions, Laurent Blanc va certainement aligner le milieu de terrain qui fait la force du PSG depuis des mois. Explications.

Oui, il y a Zlatan Ibrahimovic, l’attaquant, la star du PSG. L’international suédois a déjà inscrit plus de 40 buts cette saison avec le club parisien. Ibrahimovic, deuxième meilleur buteur du monde toutes compétitions confondues en 2013, est au sommet de son art à 32 ans. Oui, il y a Thiago Silva, considéré par beaucoup d’observateurs comme le meilleur défenseur central de la planète. Le PSG est armé à l’heure de disputer son quart de finale de Ligue des Champions contre Chelsea. Mais la plus grande force de Paris cette saison, au-delà des fortes individualités, c’est son entrejeu, certainement l’un des meilleurs du monde. Un milieu de terrain qui conditionne tout.

PSG/Chelsea - Motta : «Mourinho a dit qu'on était favori mais il n'en pense pas un mot»

LE SECTEUR FORT DU PSG

Arrivé cet hiver de Newcastle, Yohan Cabaye est l’un des titulaires de Didier Deschamps en équipe de France. Cabaye était aussi la star, l’homme à tout faire des Magpies. Au PSG, Cabaye joue peu, très peu. Il est cantonné à un rôle de remplaçant de luxe. Tout simplement car le milieu du PSG est tout bonnement impressionnant depuis de le début de la saison. La domination parisienne sur la Ligue 1, elle part de ce milieu de terrain, de ce trio Marco Verratti - Thiago Motta - Blaise Matuidi. Infatigables, les trois hommes sont à la base des succès parisiens. Le PSG construit ses succès et sa domination sur une maîtrise et une mainmise sur le jeu permanente. Sur certains matchs, le PSG donne l’impression d’être injouable.

LES GRANDES ÉQUIPES ONT DES GRANDS MILIEUX

Face à Chelsea, le PSG va encore s’appuyer sur son entrejeu. C’est là où le PSG, qui est annoncé comme le favori de la double confrontation, doit faire la différence. Toutes les grandes équipes, toutes les formations qui ont dominé le football de leur pays ou européen, se sont avant tout appuyées sur un milieu de terrain fort. C’est le cas du Barça de ces dernières années, du Bayern actuellement… Et les exemples sont nombreux.

VERRATTI - MOTTA - MATUIDI : UN MATCH POUR EUX

Après, évidemment, la différence « visible » est faite par les joueurs majeurs mais cela n’est pas possible sans le travail de sape du milieu de terrain. Cela permet notamment aux autres joueurs de ne pas se fatiguer dans des courses inutiles. Contre Chelsea, l’entrejeu parisien va être confronté à une adversité sans doute jamais rencontrée cette saison. Les trois hommes forts du milieu du PSG vont être attendus au tournant. La qualification du PSG passe par une probante performance de ses milieux de terrain. Le secteur de jeu capital mercredi.

Articles liés