Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : L’énorme coup de gueule de Villas-Boas contre ses joueurs !

Même face à l’AS Monaco, l’OM a chuté (2-1). Après cette élimination du club phocéen en Coupe de la Ligue, André Villas-Boas n’a pas épargné ses joueurs.

Après la claque reçue contre le PSG (4-0), l’OM avait à cœur de se relever face à l’AS Monaco en Coupe de la Ligue. André Villas-Boas avait d’ailleurs érigé cette rencontre comme une priorité, au même titre que les prochains rendez-vous face au LOSC et à l’OL. Mais sur la pelouse du stade Louis II, l’OM est encore passé à côté de son match (2-1). Une prestation clairement pointée du doigt par André Villas-Boas au coup de sifflet final.

« La première mi-temps a été honteuse »

« C'est vrai que la première mi-temps a été honteuse. On en a parlé à la mi-temps, ce n'est pas possible. On n'a rien fait, pas seulement sur le plan du jeu, mais aussi sur l'aspect de l'intensité, de l'agressivité. C'est incroyable de faire la comparaison entre la première et la deuxième mi-temps. Si on a la capacité physique et émotionnelle de jouer la seconde période comme ça, c'est impossible de jouer comme on l'a fait en première mi-temps. On a bien parlé à la pause pour donner une réponse, mais on est revenu trop tard dans le match. (…) Aké ne devrait pas sortir d'un match comme ça, parce qu'il a tout donné aussi. C'est aux vieux joueurs de respecter aussi les jeunes, parce qu'aujourd'hui un jeune joueur a quitté le match alors qu'il n'a pas mal joué. Remettre en cause mes cadres ? Je ne suis pas ce type de coach qui met la faute sur ses cadres publiquement. Je fais les choses devant mes joueurs. Mais c'est vrai qu'on peut jouer mieux et c'est vrai qu'aujourd'hui un petit joueur a perdu sa chance de continuer le match pour des adaptations que j'ai dû faire en tant qu'entraîneur. Mais je ne critiquerai jamais un joueur publiquement », a assuré André Villas-Boas rapporté par Le Phocéen.

Articles liés