Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Quand Patrice Evra se fait tacler après sa dernière vidéo...

Que ce soit sur le plan sportif ou non, Jean-Michel Larqué n’apprécie définitivement pas le début de saison de Patrice Evra.

Patrice Evra vit un début de saison très compliqué sportivement avec l'OM. Il enchaine les performances décevantes et ainsi, il est victime de nombreuses critiques. Notamment celles de Jean-Michel Larqué qui s’exprime dans Team Duga sur RMC. « Dimanche soir, j’étais évidemment devant le match. Entre ce match et le lundi en fin de journée, j’ai eu droit à l’étalage de tout ce que j’exècre le plus dans la vie: l’usurpation et la démagogie. À la barre des accusés, c’était Tonton Pat (Patrice Évra) », lance Larqué.

« J’ai envie de lui dire: honte à toi de profiter du malheur des gens pour essayer de se refaire une virginité »

Larqué ajoute : « On l’a vu, on en a parlé: "tricheur", "ventilateur", "il jouait à cache-cache", "il tirait la couverture à lui pour essayer de briller mais il n’avait pas les jambes pour". Il a joué faux attaquant, faux ailier, faux milieu de terrain, faux arrière, mais vraie catastrophe, ça, c’est sûr. Ces joueurs qui trichent, se cachent dans les moments critiques, et qui essayent de briller quand tout va bien, on les connaît par cœur. Mais le Zorro d’opérette a été vite démasqué. Le lendemain, c’était le bouquet, avec une autre mise en scène. La maigre pitance délivrée à des SDF (vidéo publiée sur le compte Instagram d'Evra). J’ai envie de lui dire: honte à toi de profiter du malheur des gens pour essayer de se refaire une virginité. Si tu as envie de le faire, fais-le, tu n’es pas obligé de le mettre sur les réseaux sociaux. Ça m’a profondément choqué. Je me suis dit: il y a des gens qui profitent de tout pour essayer de se sortir du caniveau. Entre ce qu’il avait fait dimanche soir comme usurpateur et la démagogie du lundi, je ne sais pas si ça fait un grand footballeur, je ne crois pas, mais ça fait un piètre individu, incontestablement ».

Articles liés