Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Lemina : « Dès que l’on va gagner, on va dérouler »

Mario Lemina, OM

À l’heure où l’OM navigue en eaux troubles, Mario Lemina a concédé que son moral n’était pas au mieux, bien qu’il « ne se faisait pas de souci » pour la suite. Après un mercato estival rondement mené par l’OM, auteur d'un recrutement intelligent et prometteur, alliant jeunesse et talent, les espoirs phocéens ont été revus à la hausse après trois premières victoires en Ligue 1. Seulement, lors de leurs huit dernières rencontres de championnat, les hommes d’Élie Baup ne se sont imposés qu’à deux reprises. Une période bien délicate pour les Marseillais, comme l’a confié à La Provence le jeune milieu de terrain Mario Lemina, tout juste débarqué cet été en provenance du FC Lorient.

Lemina : «Un club comme l’OM se doit d’être sur le podium, pas à la sixième place»

« LE MORAL EST AFFECTÉ »
« Quand tu perds cinq matches d'affilée, le moral est affecté. Mais on est sûrs de nos forces. N'importe quel joueur peut faire la différence offensivement. Je ne me fais pas de souci. Avec les recrues, il faut du temps pour créer des automatismes. Ça commence à le faire à l'entraînement. Dès que l'on va gagner, on va dérouler et engranger les victoires. » Mario compte sur l’expérience de cadres du vestiaire pour l'aider à gérer cette situation délicate.

« ON N’EST PAS LÀ POUR RIGOLER »
« On ne change pas nos habitudes. L'ambiance reste la même. Vu l'enchaînement des défaites, on n'est pas là pour rigoler. On s'est remis au travail avec davantage de sérieux. J'essaie de gérer cette spirale négative comme je le peux. Des joueurs d'expérience composent le groupe. Ils se comportent en cadres, essaient de faire baisser la tension. Eux aussi sont sûrs de nos forces. Les André Ayew, Souleymane Diawara, Benoît Cheyrou ou Steve Mandanda nous disent qu'on doit continuer à jouer, à aller de l'avant. »

Articles liés