Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Le coup de gueule de Gignac dans les couloirs du Parc des Princes

André-Pierre Gignac, OM

André-Pierre Gignac ne va pas oublier de sitôt le Classico au Parc des Princes. Chahuté par Ibrahimovic, il a également appris le cambriolage de son garage après la rencontre.

Malgré une équipe offensive alignée par José Anigo sur la pelouse du Parc des Princes, André-Pierre Gignac a vécu une longue soirée, ayant peu d’occasions à se mettre sous la dent. L’attaquant marseillais, qui reste tout de même sur 12 buts lors des 14 derniers matchs, était surtout en colère après avoir appris le cambriolage de sa villa à Cassis pendant la rencontre.

« JE SUIS EN TRAIN DE PÉTER UN CABLE »

D’après Le Parisien, après avoir appris la mauvaise nouvelle, « il a alors déboulé dans les couloirs du stade et interpellé José Anigo, son entraîneur, qui filait dans l’amphi-théâtre pour faire le bilan du match. » L’attaquant marseillais aurait lâché : « Il faut que tu mettes un mec devant ma maison, ça ne peut plus durer, je suis en train de péter un câble. » Au-delà de la voiture, de la moto et des quads volés, Gignac pensait surtout à sa fille et à sa femme, présentes au moment des faits.

« LE RISQUE ZÉRO N’EXISTE PAS »

Les joueurs de l’OM sont assez régulièrement concernés par les cambriolages depuis quelques années. Le club phocéen a d’ailleurs mis en place un « système onéreux de patrouille de sécurité, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ». Un cadre administratif de l’OM s’est également confié au Parisien : « Ce dispositif fonctionne toujours, il y a des rondes régulières. Mais le risque zéro n’existe pas, à moins, peut-être, d’avoir une sentinelle. » De son côté, Vincent Labrune assure : « Depuis plus de deux ans, il n’y a plus d’histoire d’insécurité à l’OM. En 2013, l’augmentation des cambriolages a explosé à Paris, à près de 26 %. Chez nous, cela a baissé de 2000%! »

Articles liés