Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Labrune : «Le mec qui se fait taguer sa maison, menacé de mort et insulté, c’est moi !»

Alors que Vincent Labrune est l'une des cibles privilégiées des supporters de l'OM, le président olympien est sorti du silence sur les menaces proférées à son encontre. 

Si la situation de l’Olympique de Marseille devient de plus en plus compliquée, c’est également le cas pour Vincent Labrune. Souvent pris en grippe par ses propres supporters, le président olympien a reçu des menaces de mort et serait ainsi protégé par plusieurs policiers devant son domicile. Dans un entretien accordé à RMC, le bras droit de Margarita Louis-Dreyfus revient sur sa situation critique au sein du club.

« Personne n’est à ma place et ne peut se rendre compte »

« On essaye de faire croire que je m’en fous ?! Personne n’est à ma place et personne ne peut se rendre compte de ce que je vis à Marseille. Le mec qui se fait taguer sa maison, menacé de mort et insulté, c’est moi et personne d’autre. Et les menaces contre ma femme et ma famille, je ne peux pas les accepter. Même Jean-Louis Triaud (le président de Bordeaux), qui était à mes côtés, m’a dit : "Vincent, ce qu’ils te font là, c’est un scandale !" Il a halluciné. Mais je le répète, je n’ai pas peur », admet Vincent Labrune.

Articles liés