OM : La sortie surréaliste de la Mairie de Marseille sur Dimitri Payet
Arthur Montagne

Depuis le début de saison, Igor Tudor a décidé de se passer de Dimitri Payet, simplement utilisé en tant que remplaçant. Un choix que les supporters de l’OM, très attachés à leur numéro 10, ne comprennent pas. Mais c’est tout l’inverse d’Anthony Krehmeier, maire du 2e et 3e arrondissements de Marseille, très dur à l’écart de Dimitri Payet.

C'est l'un des choix très forts d'Igor Tudor depuis son arrivée sur le banc de l'OM. Le technicien croate a effectivement décidé d'écarter Dimitri Payet de son onze de départ. Le numéro 10 de l'OM n'est plus qu'un remplaçant de luxe, ce qui ne passe pas auprès des supporters marseillais, toujours très attachés au Réunionnais. Néanmoins, certains fans de l'OM sont beaucoup moins tendres avec Dimitri Payet à l'image d’Anthony Krehmeier, maire du 2e et 3e arrondissements de Marseille.

«C’est une honte»

« Objectivement, sur Payet, sa condition physique laisse à désirer. Je comprends pas comment il peut arriver à toutes les intersaisons avec cinq, six kilos de trop quoi. A chaque fois qu’il part en vacances, il met un mois et demi pour reprendre derrière. Souvent c’était en décembre quand il y avait des grosses coupures ou il revenait il y arrivait pas, le mois de janvier c’est compliqué pour lui. Là cette année il a pas repris mais j’ai l’impression qu’il est encore un peu en surpoids. Je le vois titulaire un match contre Francfort ou deux. Vous avez vu Gerson et Payet contre Francfort ? C’est le match le plus pourri de l’année. C’est une honte. C’est du sabordage, ils ont marché tout le long », assure-t-il à Football Club de Marseille.

«On se contente de peu quand même»

« On se contente de peu quand même : on se contente de Payet quand il court et quand il marche et Harit qui fait un peu des grigri. Moi je trouve que Payet à 37 ans il devrait avoir une hygiène de vie… Regardez Cabella à Lille, il est posé, il est fit, et Payet il arrive pas à se poser, il est encore dans un trip où il est pas en bonne condition physique quand il arrive, il marronne… Payet n’est pas adapté au jeu de Tudor, il ne court pas ! C’est un système qui demande une implication de fou, il y a de la verticalité, faut que ça aille vite, lui il ralentit un peu le jeu. Payet c’est un espèce de 10 à l’ancienne quoi. Tudor il joue un football très moderne. Payet c’est un joueur des années 80… », ajoute Anthony Krehmeier.

Articles liés