Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Gignac, Payet, Thauvin, Nkoulou… Pierre Ménès s’enflamme pour l’OM !

André-Pierre Gignac - Florian Thauvin, OM

Après son carton sur la pelouse de Reims (5-0) mardi soir, l’OM a conforté son statut de leader de la Ligue 1. L’occasion pour Pierre Ménès de mettre l’accent sur les grands artisans de la réussite marseillaise, comme André-Pierre Gignac.

L’OM poursuit sur sa lancée, et a enchaîné une cinquième victoire de rang mardi soir en championnat sur la pelouse de Reims (5-0) avec des doublés d’André-Pierre Gignac et André Ayew, en plus d’un but signé Giannelli Imbula. Sur son blog officiel, Pierre Ménès a rendu hommage aux grands artisans de ce succès pour la formation de Marcelo Bielsa.

« PAYET MAGNIFIQUE EN CHEF D’ORCHESTRE »

« Derrière, avec un Nkoulou retrouvé et un Morel incroyable, au milieu avec un Payet magnifique en chef d’orchestre et devant, avec un Gignac en forme internationale. Sachant que Giroud est blessé pendant trois mois, je ne vois pas ce qui pourrait empêcher Dédé de retrouver les Bleus dans dix jours. Pourtant, APG aurait pu douter après son avoir vu son penalty être joliment repoussé par Placide dès la 8e minute. Sauf que trente secondes plus tard, le buteur olympien s’est trouvé à point nommé pour placer sa tête à la réception d’un centre parfait de Mendy (...) Quant au quatuor de devant, il a été fantastique. Gignac marche sur l’eau et Payet monte très clairement puissance », explique Pierre Ménès.

« JE ME SUIS RETROUVÉ À L’ÉPOQUE DE GERETS »

Le chroniqueur de Canal + poursuit sur la belle prestation de l’OM : « Même sans être au top de sa forme, Ayew y est allé de son petit doublé - avec un coup du foulard s’il vous plaît -, et Thauvin, même s’il n’a pas marqué, est impliqué dans plusieurs buts. Bref, c’était un récital offensif et en voyant ce match, je me suis retrouvé six ans en arrière, époque Gerets, Niang, Ben Arfa et compagnie. Quand avant chaque match de l’OM, on se disait : "Chouette, on va voir du jeu offensif" ».

Articles liés