Accès direct au contenu

Climat malsain

OM : Ben Arfa règle ses comptes avec Deschamps

Hatem Ben Arfa

Plus posé et mâture grâce à son épanouissement à Newcastle, Hatem Ben Arfa est sujet à une certaine amertume quand il évoque son début de carrière mouvementé. Son passage à l’OM n’est pas digéré. Notamment ses relations avec Didier Deschamps et l’environnement du club phocéen.

Hatem Ben Arfa ne semble plus un semeur de troubles dans un groupe. Son talent et sa nouvelle sérénité ont balayé les derniers doutes qui subsistaient autour de ce jeune joueur vite starifié mais prompt à dévaster les relations d’un vestiaire lors de ces jeunes années. Son aventure phocéenne marquera le symbole de cet état d’esprit négatif. Aujourd’hui, Hatem Ben Arfa dit les choses plus calmement mais ses mots sont toujours tranchants à l’égard de l’OM et de Didier Deschamps.

Ben Arfa : « trop de manipulation » à l’OM
« Je ne regrette rien de ce qui a pu se passer dans ma vie puisque ça m’a construit. Seulement, aujourd’hui, j’agirais différemment, reconnaît-il dans L’Equipe. Si Didier Deschamps me faisait le même coup, je provoquerais une discussion avec lui, je ne pèterais pas le bureau de Dassier, je ne partirais pas comme ça, en me fâchant. L’injustice était là. Seulement, la part de révolte, j’aurais dû l’exprimer autrement. (…) Les gens comprennent mieux pourquoi je me suis révolté. Il se passait quelque chose de très malsain à Marseille. Il y avait trop de manipulation, pas de franchise, ni de sincérité. Je suis tranquille, si tout a explosé à Marseille depuis mon départ, c’est quand même la preuve que je n’étais pas l’unique problème, non ' » La réponse est évidente mais il n’avait rien fait à l’époque pour aider l’OM.