Accès direct au contenu

Destination exotique

Deschamps : l’OM aidé par Al-Hilal ?

Didier Deschamps

Entre l’OM et Didier Deschamps, la séparation, bien que souhaitée par les deux parties, s’annonce difficile. À moins qu’un courtisan se manifeste. Le club saoudien d’Al-Hilal a le profil du sauveur.

Comme nous l’évoquions dans notre précédente édition, une grande partie de poker menteur est ouverte entre Didier Deschamps et ses dirigeants. D’un côté, Vincent Labrune souhaite son départ mais ne veut pas débourser le moindre centime en indemnité. De l’autre, Deschamps souhaite partir mais refuse de s’asseoir sur ses deux années de contrat à Marseille et n’a, pour l’heure, aucune offre concrète pour l’avenir. Une réunion a bien eu lieu récemment à Paris au cours de laquelle il a été question du futur de l’entraîneur et de la construction de l’équipe. Mais sans que rien ne soit décidé.

Ni licenciement, ni démission
Si séparation il doit y avoir, elle ne passera donc ni par le licenciement, ni par la démission. Il ne reste qu’une option : le débauchage. Mais pour cela, encore faut-il que Didier Deschamps soit courtisé. Son nom a bien circulé successivement du côté de Valence, l’Inter Milan, l’AS Roma ou encore Liverpool, mais DD n’apparaissait en tête de liste dans aucun de ces clubs au sein desquels d’autres options ont d’ailleurs été privilégiées. En ce mois de juin, la quasi totalité des grands clubs européens a bâti son staff technique pour la saison prochaine.

L.V., A.H. et K.L.

La suite de cet article dans Le 10 Sport ce jeudi

Retrouvez Le 10 Sport dans vos kiosques ou en ligne sur www.lekiosque.fr


 

Retrouvez Le 10 Sport Marseille dans vos kiosques de la région marseillaise ou en ligne sur www.lekiosque.fr