Accès direct au contenu

Passeport oblige

Le marathon des joueurs du Real et du Barça

Classico

La phase de reprise des différents clubs européens est l’occasion pour les grandes écuries d’entamer un mini tour du monde pour se faire de la publicité. Mais en Espagne, ce marathon prend des proportions gigantesques.

Le Barca traverse l’Europe
A la différence de son rival madrilène, le FC Barcelone mise sur une tournée européenne cette année. Les Blaugrana ne sortiront pas du continent, sauf à une exception. En 7 rencontres amicales, le Barça se rendra une seule et unique fois, hors de l’Europe, au Maroc et à Tanger plus spécialement, pour y affronter une sélection de joueurs locaux, le 28 juillet prochain. Avant et après cette escale, le Barça sera notamment opposé, le 8 Aout, a Manchester United, a Göteborg (Suède), au PSG, le 4 Août prochain au Parc des Princes. Ensuite, les coéquipiers de Messi reviendront en Espagne, pour une double confrontation à Barcelone même, contre la Sampdoria (Trophée Joan Gamper) et l’espagnol Barcelone, le 31 juillet et le 20 Août respectivement. Voilà une grande partie du programme des Catalans cet été. L’exportation du football et de la notoriété d’une équipe et d’un championnat est parfaitement illustrée dans ce planning. Mais encore plus fort, le Real Madrid compte bien voir les choses en grand en s’attaquant aux Etats-Unis. Un pays où le football commence, peu à peu à se développer.

Le Real, de la côte Ouest à la côte Est
Pour la maison blanche, le terrain à exploiter se trouve en Amérique. Les dirigeants madrilènes y retrouveront sûrement une vieille connaissance pour leur faire visiter Los Angeles, en la personne de David Beckham. L’ancienne star du Real évolue depuis 2007 aux Los Angeles Galaxy, malgré quelques piges à Milan. Il retrouvera son ancien club pour un match amical, le 2 Aout prochain. Avant cette rencontre, le Real se rendra au Portugal pour y affronter le Benfica Lisbonne. Ensuite, direction le pays du Burger pour disputer un match a Los Angeles, puis à Las Vegas (contre Laguna). Ensuite, un vole direct attendra les joueurs qui se rendront sur la côte Est pour y affronter le Milan AC (à New-York) et qui enchaineront avec un dernier match à Philadelphie, contre le Celtic Glasgow. Retour en Espagne pour les joueurs de Mourinho, qui retrouveront la Liga, le 19 Aout prochain. Un emploi du temps bien chargé pour les coéquipiers de Benzema mais qui a pour but finale, d’exporter un peu plus loin encore, la marque « Real Madrid » dans le monde.

Les espagnols en remettent une couche
Mais si, pour les joueurs des deux grandes équipes d’Espagne, le tour du monde semble bien chargé, il le sera encore bien plus pour les internationaux espagnols. En effet, les Iniesta, Fabregas, Ramos, Piqué et autres Xabi Alonso, devront faire une escale le 15 Aout à Porto Rico, pour y affronter l’équipe nationale. Un nouveau voyage qui devrait un peu plus fatiguer les joueurs. Alors qu’en France on se plaint parfois de jouer trop de matchs, entre les différentes coupes et championnat, les joueurs de Liga restent un niveau au dessus pour ces matchs de préparation. Et si l’exemple espagnol, tant de fois idolâtré, était celui a suivre pour que les équipes Françaises fassent parler un peu plus d’elles et pour préparer les joueurs à la multiplication des voyages qui mouvementent une saison ? La question a le mérite d’être posée.