Accès direct au contenu

Sympa les copains

Euro 2012 : Benzema inquiète l’Espagne

Karim Benzema

Alors que l’équipe de France est dans la tourmente, l'Espagne se profile en quarts de finale de l'Euro. Karim Benzema retrouvera face à lui ceux qui sont ses coéquipiers ou adversaires tout au long de la saison. Le buteur des Bleus, en panne pour le moment, fait l'unanimité au sein de la Roja.



Alvaro Arbeloa s’est présenté face à la presse mercredi pour évoquer le quart de finale face à l'équipe de France. Coéquipier de Karim Benzema au Real Madrid, le latéral réitère toute sa confiance à son attaquant. « Karim, c’est le Roi Lion. A ce jour, c’est l’un des meilleurs joueurs du monde.Nous sommes bien placés pour savoir à quel point, il est bon et joue avec sa tête ». Mais l’attaquant des Bleus a montré un visage bien pâle depuis le début de l'Euro. L’ancien lyonnais, qui s’est révélé au Real Madrid aux cotés de Mourinho, pourrait bien avoir à cœur de marquer face à une nation qu’il connaît bien et qu’il aime particulièrement. Arbeloa n’est pas le seul à complimenter le buteur tricolore. Victor Valdes a lui aussi exprimé ses craintes face à la France et surtout Karim Benzema. « Le principal danger de la France est Benzema qu’il faudra aussi surveiller très étroitement avec Ribéry et Nasri. Karim est l’un des attaquants les plus dangereux du monde. C’est pour cela qu’il joue là où il joue ».



Ne pas reproduire 2006
Rappelez-vous 2006, la presse espagnole avait vivement critiqué Zinedine Zidane avant le quart de finale France-Espagne lors du Mondial. Pour répondre à ses détracteurs, l’équipe de France avait éliminé l’Espagne de la course au titre, et Zidane avait inscrit le but de la délivrance (3-1). Les Espagnols ont peut-être décidé de changer de technique. En encensant l’attaquant madrilène, la Roja espère peut-être attendrir le « Roi Lion » pour que son réveil n'ait pas lieu samedi.

Par Amélie Lesoudier