Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Équipe de France : La mise au point de Pierre Ménès sur son rôle dans le clash Nasri - Lloris !

Samir Nasri, en 2013

Alors que Samir Nasri a de nouveau fait parler de lui dans une interview récemment, le journaliste Pierre Ménès s’est exprimé sur Twitter à ce sujet.

Décidément, la pilule a bien du mal à passer. Entre Samir Nasri et l’équipe de France, le lien semble définitivement rompu. Dans un récent entretien accordé à L’Équipe21, le milieu de terrain de Manchester City a une nouvelle fois réglé quelques comptes, notamment avec Hugo Lloris. « J’ai demandé des explications à Lloris, il a dit que rien ne s’était passé alors que j’avais la confirmation d’un journaliste. Il est allé voir Deschamps, envoyé par 3 joueurs, pour lui demander de m’exclure du groupe après le match face à l’Ukraine. Je l’ai appelé de suite et il m’a dit que ce n’était pas vrai. Moi ce que je pense ? Il n’y a pas de fumée sans feu », a-t-il déclaré.

MÉNÈS PERSISTE ET SIGNE POUR LLORIS

Alors qu’un internaute a demandé ce vendredi au journaliste Pierre Ménès des précisions sur ce sujet, lui qui avait interviewé Samir Nasri sur Canal+ récemment, le consultant a mis les choses au clair. « Lloris, en tant que capitaine, avait été mandaté par plusieurs joueurs de l’EDF pour demander à Deschamps de virer Nasri. Il a refusé de le faire », a-t-il précisé, avant de poursuivre : « Les joueurs qui l’ont mandaté ? Ça je ne le sais pas. Je l’ai dit à Samir lorsque je l’ai rencontré. La lâcheté est un vilain défaut ».

NASRI : « DESCHAMPS ? JE LUI DIRAIS QUE C’EST UN HYPOCRITE »

Pour rappel, au cours de cette interview, Samir Nasri en a également remis une petite couche sur le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps. « Oh! (Long silence.) Je dirais... (Il sourit.) Je réfléchis.. On ne sait jamais, il peut porter plainte... (Long silence.) Je lui dirais que c'est un hypocrite et que... il aurait dû se comporter en tant qu'homme, et assumer ses choix, en me disant : "Écoute, c'est comme ça, tu ne viens pas, tu n’es pas content et bien tant pis". Mais, au moins, avoir une discussion en tant qu'homme », a-t-il indiqué.

Articles liés