Accès direct au contenu

Musique

EDF : M’Vila, fan d’un rappeur bien cliché

Yann M'Vila

En préparation pour l’Euro avec l’Equipe de France, Yann M’Vila a expliqué sa préférence pour le rap US, et notamment le chanteur Birdman.

Il y a quelques jours, au Touquet, lors d’une interview accordée au Parisien, Yann M’Vila a dévoilé l’une de ses passions en plus du football : Celle pour le rap américain, et notamment Birdman (Bryan « Baby » Williams de son vrai nom), son artiste préféré. Et s’il a eu un « coup de cœur » pour les chansons de ce musicien, qu’il a découvert grâce à ses clips, le Rennais explique aussi apprécier l’homme : « Il est méga-riche, mais il ne pense pas qu’à lui. A Orlando, il a fait livrer des camions de vivres aux pauvres ». L’Américain est également un modèle de réussite pour le natif d’Amiens, car il faisait parti du gang californien des Bloods, et désormais il gagne « plus de 100 millions de dollars par an grâce à son label, Cash Money Records ».

« J’adore ses fringues »

Pourtant, le milieu de terrain défensif n’apprécie pas que la musique ou l’homme, mais également son style vestimentaire : « J’adore ses fringues. Je les achète mais je ne peux pas les porter… Il y a aussi les grosses montres et les grosses chaînes. Ca aussi c’est génial », explique le jeune homme de 21 ans, qui en a profité pour critiquer la façon dont les Français portent les baggys (ndlr : pantalons taille basse) : « On abuse car, quand on les porte, on voit presque tout le slip ».

L’international tricolore a aussi fait part de sa frustration de n’être jamais allé voir Birdman en concert, lui qui avait un entraînement à Rennes le jour de son passage au Zénith de Paris. Mais Yann M’Vila ne désespère pas de rencontrer un jour son musicien favori, et de se faire prendre en photo à ses côtés. Birdman, un rappeur qui ne fait pas du tout cliché dans ses clips, en témoigne les vidéos suivantes.

Rémi dos Santos