Accès direct au contenu

La vérité sort de la bouche de

EDF : Lloris parmi les 5 meilleurs gardiens du monde

Hugo Lloris

Tout est parti d’un tweet de Wayne Rooney, qui après la prestation exceptionnelle de Joe Hart face à Dortmund, a lâché que ce dernier était le meilleur gardien du Monde. Un avis défendable mais nos confrères anglais de Talk Sport ont alors décidé de lancer une consultation sur leur page Facebook. La question était de savoir qui était, selon les internautes, le meilleur gardien du Monde.


Les habitués toujours présents

Dans le Top 5 sorti des clics, on retrouve celui qui vient de rafler les trois dernières phases finales avec sa sélection, Iker Casillas. Capitaine du Real et de la Roja, exceptionnel sur sa ligne, avec un jeu au pied parfait et un palmarès long comme le bras, nous sommes dans la logique.
Trouver Gigi Buffon ne relève pas non plus de la fantaisie. Impeccable au très haut niveau depuis 15 ans, l’araignée de la Juve et de la Squadra Azzura, champion du Monde 2006, est un exemple de longévité et de régularité. Autre Lauréat, Petr Cech, vainqueur de la Ligue des Champions avec Chelsea et qui est un prototype du gardien de Premier League. Grand, bon au pied (ce qui change en Angleterre), solide sur sa ligne et dans les airs, il a toujours été présent pour les Blues et la sélection tchèque, même sa fracture du crâne en 2006 n’avait stoppé qu’un temps la domination de Cech en Premier League. L’ancien rennais a une cote très haute outre-manche, à juste titre.

Lloris parmi les plus grands

Le cas Hugo Lloris secoue le landernau du football français. Le titulaire de l’équipe de France, vu comme un des meilleurs au Monde, qui est barré par un américain de 41 ans, cela ressemble à une farce de ce coté si du Channel. Mais après tout, n’avons-nous pas un prisme déformant. Pas vraiment (pour une fois '). Les suiveurs de Talk Sport ont mis le Français à la cinquième place du classement des meilleurs portiers. Lloris semble donc avoir de l’estime chez les fans pointus en football. Il faut dire qu’avec 40 matchs de Champions League, il est devant Manuel Nueuer et Joe Hart en termes d’expérience à ce niveau. Les deux gardiens le devancent au classement mais les chiffres sont tenaces. Ajoutez à cela deux phases finales avec une équipe de France moribonde, mais dans laquelle il a surnagé, et vous obtiendrez l’un des gardiens les plus brillants de sa génération, en potentiel mais aussi dans les faits. Il semble donc que la place de Lloris sur le banc de Tottenham soit le fruit d’une conjoncture et d’un contexte, et pas d’un jugement de valeur absolue entre deux gardiens. André Villas-Boas tient à l’équilibre de son vestiaire et à l’affirmation de son pouvoir vis-à-vis de sa direction, et Hugo Lloris n’en est qu’un dommage collatéral. Les supporters de football en Angleterre semblent le savoir, et le fait même qu’il soit cité par un public fortement conservateur en général, est une victoire. Le temps jouera en sa faveur, et si AVB pouvait en plus jeter un coup d’œil au sondage….

 Par Ryad Ouslimani