Accès direct au contenu

Problème élucidé

EDF : la vraie raison du calvaire de Diaby

Abou Diaby

Blessé chronique depuis plusieurs saisons, Abou Diaby semblait condamné pour l’Euro 2012. Mais le milieu d’Arsenal, qui devrait faire son retour d’ici une à deux semaines et demie, a enfin identifié le mal qui le ronge et postule plus que jamais à une place dans le groupe France.


 
Affublé des étiquettes d’homme de crystal ou encore d’éternel blessé, l’état physique d’Abou Diaby inquiète en plus haut lieu, à quelques mois de l’Euro. A commencer par Laurent Blanc qui, depuis sa prise de fonction à la tête des Bleus, en a fait un élément incontournable de son onze de départ… chaque fois qu’il a pu compter sur lui. C’est-à-dire rarement. La cause : des blessures à répétition qui freinent sa progression et sa carrière. Cette saison, le longiligne milieu de terrain d’Arsenal n’a ainsi disputé que 28 minutes de jeu : 22 en Premier League, 6 en Ligue des champions. Pire, depuis la saison dernière, Diaby n’a pris part qu’à 29 matchs toutes compétitions confondues : 17 matchs de Premier League, 2 de Ligue des champions, 3 en coupes nationales et 7 sélections internationales. Une misère.



Diaby souffre d’une déficience musculaire
Selon nos informations, au-delà des tacles très appuyés dont il est immuablement victime, le mal qui ronge depuis toujours Abou Diaby est une importante déficience musculaire. Si dans le bagage physique du sportif du haut niveau, le milieu des Gunners a des qualités hors-norme de vitesse, d’endurance…, sa force musculaire est, elle, globalement très basse, que ce soit au niveau du haut du corps, du tronc et des jambes. Certains ont une force musculaire naturelle. Le grand créateur a visiblement oublié de se pencher sur le berceau d’Abou Diaby à ce sujet. Une carence à l’origine des nombreuses blessures subies par Abou Diaby et qui ont notamment entraîné une amyotrophie (dénervation du muscle) et des fibroses de son mollet. Un déficit musculaire et un cercle sans fin qui ont provoqué rechutes à répétition et passablement ternis les ambitions et la progression de l’international tricolore.

Retrouvez l'intégralité de ce dossier dans Le 10 Sport, jeudi dans vos kiosques ou en ligne sur www.lekiosque.fr