Accès direct au contenu

Tête en l’air

EDF comment Boghossian a sauve MVila

Encore une fois titulaire vendredi soir contre l'Albanie, Yann M'Vila prend ses galons au sein des Bleus. Le Rennais n'est pourtant pas passé loin de la sanction. Heureusement que Boghossian était là.

Comme vendredi contre l’Albanie (3-0), Yann M’Vila devrait une nouvelle fois être titulaire au milieu de terrain des Bleus mardi soir (21h) contre la Bosnie-Herzégovine pour la « finale » du Groupe D. Sous la menace d’une suspension en cas d’avertissement vendredi, le Rennais aurait pourtant pu prendre place dans les tribunes du Stade de France après-demain. Heureusement pour lui, Alain Boghossian, l’adjoint de Laurent Blanc, l’avait prévenu juste à temps, une heure avant le coup-d'envoi.

M'Vila n'était pas au courant  « C’est Alain Boghossian, pendant l’échauffement, qui est venu me voir pour me dire de faire attention. Il m’a dit que si un joueur partait il ne fallait surtout pas que je cherche à le retenir par le maillot », raconte aujourd’hui M’Vila dans L’Equipe, lui qui n’était pas au courant de la menace qui planait sur lui. Cela ne l’a tout de même pas empêché de se faire une petite frayeur en milieu de première période, après avoir tapé dans le ballon alors que celui-ci était déjà sorti en touche. « Là, je me suis dit : "Houla, qu’est-ce que j’ai fait '" Mais bon, ça va, ce n’était pas trop flagrant, en rigole aujourd’hui le jeune français (21 ans). A chaque fois que j’étais sous cette menace et qu’on m’a prévenu, j’ai pris un jaune ».