Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : L’anecdote d’Egan Bernal concernant sa victoire !

Sauf énorme retournement de situation, Egan Bernal remportera ce Tour de France. Toutefois, le Colombien ne devait initialement pas prendre le départ.

Au terme des 3 semaines de course, c’est donc Egan Bernal qui a été le plus fort sur ce Tour de France. Longtemps dans l’ombre de Julian Alaphilippe et Geraint Thomas, le Colombien a finalement su tirer son épingle du jeu sur les pentes du Galibier et de l’Iseran ces derniers jours. A 22 ans, Bernal va ainsi remporter son premier Tour, avec 1min11 d’avance sur son coéquipier chez Ineos, Geraint Thomas.

« Sans cette chute, j'aurais couru le Giro mais je n'aurais certainement pas gagné le Tour »

Ce dimanche, Egan Bernal va donc lever les bras en vainqueur avec le maillot jaune sur les Champs-Elysées. Toutefois, le Colombien aurait notamment dû ne pas être là. En effet, c’est sur le Giro qu’il aurait dû s’aligner, mais une fracture de la clavicule a changé les plans du grimpeur de 22 ans. « La vie est parfois étrange, j'avais programmé le Giro cette année. Je me l'étais mis vraiment en tête mais j'ai dû y renoncer à cause d'une chute. Je me souviens d'avoir vu mon entraîneur pleurer de déception car tout s'effondrait pour nous. Et là, je me retrouve avec le Maillot Jaune que j'espère ramener à Paris. Sans cette chute, j'aurais couru le Giro mais je n'aurais certainement pas gagné le Tour car, à vingt-deux ans, on ne peut pas enchaîner deux grands Tours dans les mêmes conditions. Je ne sais pas si on peut parler de destin, mais l'histoire est tout de même incroyable », a fait savoir Bernal pour L’Equipe.

Articles liés