Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Alaphilippe annonce la couleur pour le Tour de France 2020 !

Après être revenu sur son magnifique Tour de France, Julian Alaphilippe explique qu’il ne fera pas de la prochaine Grande Boucle une priorité.

14 jours en jaune, une cinquième place au classement général… Julian Alaphilippe est entré dans le cœur de nombreux Français. Le leader de la Deceuninck-Quick Step a brillé sur les routes du Tour de France en juillet dernier, et les attentes sont nombreuses autour du Tricolore. Pourtant, ce dernier tempère les choses. Sur les antennes de beIN SPORTS ce dimanche soir, Alaphilippe assure que la Grande Boucle 2020 n'est pas forcément un objectif à ses yeux.

« Ambitionner de gagner le Tour en 2020 ? Non pas du tout »

« Ma saison ? J’ai beaucoup donné, j’ai vécu des émotions très fortes. Ça prend beaucoup d’énergie. Surpris de ce que j’ai donné sur le Tour de France ? Je peux le dire, oui. Parce que je m’attendais à récolter un peu les fruits de mon travail, je m’étais vraiment bien préparé, j’avais à cœur de refaire aussi bien que l’année d’avant. On ne sait jamais trop dans quoi on se lance quand on prend le départ du Tour. Voilà, je me suis dit : "Si je regagne une étape, ce serait déjà top". Si je gagnais la troisième, j’avais l’opportunité de pouvoir prendre le Maillot Jaune, mais de là à le garder 14 jours après ça. Je l’ai perdu, je suis allé le rechercher. Ça a créé quelque chose sur ce Tour, les gens ont apprécié. Tout miser sur le Tour de France dès l’année prochaine, juste par rapport à ce que j’ai fait cette année, ce n’est pas quelque chose auquel je pense. Ambitionner de gagner le Tour en 2020 ? Non pas du tout. Accès ma saison sur ça ? Non. Dans les prochaines années ? C’est envisageable, pourquoi pas, mais j’ai envie d’autres choses avant ça. Des choses à prouver sur les Classiques ? Oui parce que finalement, je n’en ai pas gagné beaucoup. J’ai toujours eu des résultats prometteurs, dès ma première année en professionnel, et après j’en ai gagné. Mais voilà, j’ai souvent fait deuxième. Je rêve d’en gagner pas mal. Il y a encore du travail, il faut rester tranquille avec ça », précise Julian Alaphilippe.

Articles liés