Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Retraite, doutes... Le message poignant de Pinot !

Après une saison difficile, Thibaut Pinot a reconnu qu'il était passé par une période de doutes au cours de laquelle il s'était interrogé sérieusement sur son avenir.

Thibaut Pinot n'arrivé décidément pas à exprimer son talent sur le Tour de France. Le coureur de la Groupama FDJ a connu un nouvel échec lors de la dernière édition et était apparu désemparé sur la Grande Boucle. « Aujourd'hui, c'est peut-être un tournant dans ma carrière. J'ai toujours dit que le vélo, c'était se battre, gagner des courses et prendre du plaisir. Mais il y a trop d'échecs pour moi en ce moment » avait-il confié. Alors, Thibaut Pinot a décidé de changer de programme et participera au Giro en 2021. Une manière pour le coureur de 30 ans de se relancer après une saison compliquée. Le coureur français a d'ailleurs admis qu'il était passé par une période de doutes durant cet hiver et que l'idée d'arrêter le vélo lui avait traversé l'esprit.

« J’ai l’impression de galérer depuis vraiment longtemps »

« Ah mais, arrêter le vélo, j’y pense très souvent ça (rires). Depuis toujours, depuis que j’ai 18 ans… (Il se marre encore.) Ça fera un excellent titre ! Si j’y ai pensé cet hiver ? J’ai l’impression de galérer depuis vraiment longtemps. On va dire qu’il y a eu une petite parenthèse avec le Dauphiné, où je marchais pas mal, jusqu’à la chute du samedi, sur une descente complètement pourrie aussi, et là tout a déraillé, tout s’est emmêlé. Plus rien ne va depuis ce jour-là. Ça a été dur. Je partais rouler, il pleuvait. J’allais dans le Sud, il pleuvait. Je vais sur les îles, à Tenerife, j’arrive, il pleut. Tu prends une route, tu as vent de face. Le lendemain, tu te dis, bon cette fois je la prends dans l’autre sens, vent de face. Plein de petits trucs… En ce moment, je crève tout le temps. Tout s’enchaîne et parfois je me dis, mais quand est-ce que je vais sortir de tout ça ? Je veux juste que ça tourne. Quand je suis obligé d’appeler ma maman un vendredi matin parce que j’ai crevé deux fois en dix bornes et que j’ai besoin d’une roue, pffff… C’est usant. J’ai toujours dit que quand je verrai que je ne suis plus capable de gagner des courses, j’arrêterai. Mais là ce n’est pas encore le cas, sinon je ne serais pas là » a déclaré Thibaut Pinot dans un entretien à L’Equipe.