Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Le patron de Nairo Quintana dévoile les coulisses de son arrivée !

Alors qu'Arkea-Samsic a frappé un grand coup avec le recrutement de Nairo Quintana, Emmanuel Hubert, patron de l'équipe, explique que le Colombien a notamment demandé si Warren Barguil restait au sein de l'équipe. 

Après sept saisons avec la Movistar, notamment couronnées d'un Giro et d'une VueltaNairo Quintana doit désormais se mettre à la langue de Molière. Le Colombien s’est officiellement engagé avec l’Arkea-Samsic, formation tricolore, pour les trois prochaines années. Le coureur de 29 ans devra cohabiter avec Warren Barguil concernant les grandes compétitions, dont le Tour de France. Dans un entretien vidéo au Télégramme ce mardi, Emanuel Hubert, manager général de l'équipe bretonne, se prononce sur l'arrivée de Quintana.

« Ça se passe parfois bizarrement. C’est une rencontre, c’est aussi, à un moment donné, un alignement des planètes »

« Comment ai-je fait venir Quintana ? Ça se passe parfois bizarrement. C’est une rencontre, c’est aussi, à un moment donné, un alignement des planètes. C’est plusieurs facteurs. Et puis aussi, je pense que le projet, qu’à chaque fois je définis aux coureurs, ces dernières années, parle de lui-même. C’est-à-dire qu’il y a une progression linéaire de l’équipe, et à chaque fois, j’essaie de faire ce que je dis et je dis ce que je vais faire. Pour l’instant, ça fonctionne et donc c’est vrai que pour les coureurs, c’est aussi un certain format de sûreté. Ils ont donc envie de venir chez nous. Nairo pense d’abord à sa carrière. Pour lui, bien sûr que c’est un challenge de venir chez nous. Mais il sait aussi qu’il aura une vraie liberté d’expression. Tout de suite, quand il m’a dit : "Mais Warren va rester ?", j’ai dit : "Oui, Warren va rester". Il m’a dit : "C’est super, au moins, j’ai quelqu’un à mes côtés, qui a une grande valeur, qui est capable de faire dans les dix premiers d’un grand Tour". Ça rassure un homme. À partir d’un moment où tu joues, il ne s’agit pas que d’un alignement d’argent. C’est obligatoirement un alignement de plusieurs facteurs : financiers, sportifs et puis d’entourage sportif. Nairo a eu cette précaution de le faire, de le demander surtout », déclare Emmanuel Hubert.

Articles liés