Accès direct au contenu

  1. 15h35 F1 : Soulagé de se battre avec Leclerc, Verstappen tacle Hamilton
  2. 15h30 Mercato : Un club sort du silence, le PSG peut y croire pour le transfert d'Icardi
  3. 15h15 Mercato - PSG : Neymar, Cristiano Ronaldo... Un transfert retentissant en vue ?
  4. 15h10 Transferts - OL : Lacazette, Tolisso... A Lyon, on s'enflamme pour le mercato
  5. 15h00 Mercato : Mandanda, Pogba… Ces fois où Deschamps s’est immiscé dans les transferts des Bleus
Cyclisme

Tour de France : Geraint Thomas livre ses ambitions pour la Grande Boucle

De retour en forme, Geraint Thomas a remporté le Tour de Suisse. Après l’abandon d’Adam Yates durant la course, le Gallois est devenu leader de la team Ineos-Grenadiers. Désigné comme coéquipier de luxe sur le Tour de France, Thomas pourrait revoir ses ambitions à la hausse. Après sa victoire, le coureur s’est confié sur la Grande Boucle française…

4 ans après son sacre sur le Tour de France, Geraint Thomas avait disparu des radars. Mais dimanche dernier, le Gallois a remporté le Tour de Suisse pour la première fois de sa carrière. En s’imposant devant Sergio Higuita, Thomas a montré qu’il avait encore des ressources. « J'étais 2e ici en 2015, mais Simon Spilak m'avait passé et j'avais perdu pour 5 secondes. Je suis content d'avoir gagné cette belle et chaude course, car il faisait très chaud. Je suis vraiment heureux » déclarait-il dans des propos rapportés par Eurosport, après son triomphe. Le coureur a ensuite évoqué l’abandon d’Adam Yates, qui pourrait porter préjudice à l’équipe Ineos-Grenadiers : « Personne n'a pu courir de façon agressive, c'était plutôt de façon conservatrice. L'étape de Mendrisio a été super dure. Il fallait faire preuve de consistance et de constance. On a perdu notre leader Adam Yates malheureusement. »

Le Tour de France dans le viseur

Visiblement de retour en forme, Geraint Thomas se projette désormais sur le Tour de France, nous rapporte Cyclism’actu : « C'est bon d'obtenir la victoire, vous savez, j'ai connu une période compliquée depuis le Tour de France 2021, ça a été une époque noire de ma carrière. De retour cette année, j'essaye de profiter et de construire quelque chose avec l'équipe. Cette victoire est super, d'autant plus qu'elle était inattendue, car je n'étais pas le leader désigné au départ. Pour être honnête, je suis un peu déçu de ne pas gagner l'étape. Pour le Tour, je ne sais pas du tout. Il y aura d'autres leaders dans l'équipe, alors est-ce que je serai l'un d'eux ? Est-ce que je viserai les étapes ? Est-ce que je serai là pour aider ? Au fond, peu importe, je serai heureux de contribuer au succès de l'équipe, même si j'aimerais jouer ma carte aussi. D'ici là, je vais rentrer chez moi et me reposer ». Cependant une question se pose, Geraint Thomas est-il prêt pour redevenir leader sur le Tour de France ? Le principal intéressé a préféré s'attarder sur la force collective d'Ineos, mise en échec sur le Tour de France depuis deux ans par Tadej Pogacar. Ainsi, l'équipe anglaise devrait partir avec deux leaders : Adam Yates et Daniel Felipe Martinez. Le premier a été contraint à l'abandon lors du Tour de Suisse pour cause de Covid et le second a finit à la 4eme place de la course. « Avec l'équipe, oui on peut être performant, ça c'est sûr. Tadej est le MVP des dernières années donc ce sera difficile de le battre. On va avoir une super équipe, on va tout donner pour faire le meilleur Tour possible. » a déclaré Thomas. Le Tour de France, débutant le 1er juillet, s'annonce palpitant.

Articles liés