Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Après Contador, Christopher Froome sort du silence sur le dopage mécanique !

Alors qu’Alberto Contador s’inquiète ouvertement du dopage mécanique dans le cyclisme, au tour de Christopher Froome de s’exprimer sur cette polémique.

« La tricherie mécanique est en effet un sujet chaud. Je pense que quiconque sera surpris utilisant de telles pratiques devra assumer. La suspension à vie est le verdict possible. Pas de pitié », confiait il y a peu Alberto Contador sur le dopage mécanique. L’Espagnol demande une sévérité totale pour les tricheurs, et dans des propos rapportés par Cyclism Actu, Christopher Froome demande, quant à lui, plus de tests de la part de l’UCI pour éradiquer ce nouveau type de dopage.

« Agir contre le dopage mécanique »

« J’ai entendu parler d’un sur les vélos à moteur. Je ne sais pas quoi en penser, si c'est quelque chose de concret ce serait terrible. De mon point de vue, j’en ai parlé à l’UCI il y a longtemps. Il y a des rumeurs sur les moteurs, aussi longtemps que ces rumeurs existeront il faudra faire des tests. Mon vélo a été contrôlé plusieurs fois. Mon avis c’est que l’UCI agit, mais il faut encore faire plus, faire plus de tests. Je ne connais pas la technologie à utiliser, mais j’espère que l’on pourra agir contre cela », admet Christopher Froome.

Articles liés