Accès direct au contenu

Double détente

Differents et mondialistes

le10sport

Contrairement à ses devancières, cette équipe de France a su se remobiliser pour les matches de classement. Les Bleus, incroyablement faibles en début de rencontre, ont ensuite livré un récital pour dominer la Turquie (80-68) et se qualifier pour le Mondial 2010 qui aura lieu... en Turquie.

Tout était en place pour que l'histoire bégaye encore et encore. Après avoir joué de malchance en affrontant le pire des adversaires possibles en quarts de finale (l'Espagne) malgré sa première place de groupe, la France devait se coltiner un match de classement. A midi, dans une salle presque vide. Dans ces ambiances, la France s'était toujours écroulée par le passé.

Il devait en être de même à Katowice avec un début de rencontre cataclysmique. Entre maladresse au tir et innombrables pertes de balles, la France déboursait 19 unités en milieu de deuxième quart-temps. Mais cette formation avait déjà démontré en barrages une force de caractère rarement l'apanage des équipes de France par le passé. Avec talent et réussite à trois points, les Bleus ont fait leur retard avant d'assommer les Turcs grâce aux drives de Tony Parker (28 pts, 10 passes) et à l'adresse d'Antoine Diot (13 pts, 4 rbds, 4 passes).

La France jouera la 5e place, dimanche, face à la Croatie ou la Russie. Mais surtout, elle retrouvera en 2010 un Mondial où sa jeunesse et ses promesses de l'Euro peuvent nous laisser espérer un bel avenir.