Accès direct au contenu

Basket

Basket : Le coup de gueule de Tony Parker pour défendre l’Euroligue !

En dehors de ses obligations avec les San Antonio Spurs, Tony Parker s’occupe également de gérer le club de l’ASVEL. Le Français s’est ainsi positionné concernant le débat autour de l’Euroligue.

Actionnaire majoritaire de l’ASVEL depuis mars 2014, Tony Parker est monté au créneau pour défendre les intérêts de son club sur la scène européenne. Alors qu’un débat fait actuellement parler autour d’une nouvelle « champions league » du basket, le meneur de jeu de San Antonio ne veut pas de ce changement. Il souhaite continuer à évoluer au sein de l’Euroligue et est même prêt à assumer les sanctions pour cette prise de position.

« On est prêt à accepter les sanctions »

Dans des propos accordés à L’Équipe, Tony Parker est ainsi monté au créneau expliquant : « L’Euroligue incarne l’avenir et l’ASVEL veut jouer l’Euroligue ou l’Eurocoupe ! J’ai investi dans un club pour qu’il devienne l’un des meilleurs européens. Il y a l’Académie qui va se construire et je n’ai pas envie de jouer la troisième Coupe Européenne. Donc, dans cette guerre FIBA-Euroligue, je soutiens l’Euroligue. Cette année, on a accepté de jouer la Coupe FIBA, après un tour de table avec nos partenaires, mais maintenant, ce n’est plus possible. Les clubs français ne peuvent pas être exclus des quarante meilleurs clubs européens et arriver en quarante et unième place ! ON veut jouer l’Euroligue ou l’Eurocoupe et on est prêt à accepter les sanctions de la FFBB si veut nous sanctionner. Il faut que l’on se positionne et on en assumera les conséquences ».

Articles liés