Accès direct au contenu

Basket

Basket – CCRB : « Le réseau Bpifrance est précieux pour les clubs »

Ce mardi, en marge du match CCRB – Limoges, les équipes de Michel Gobillot ont reçu celles de Bpifrance, accompagnées par 40 chefs d’entreprise. Des mises en relation précieuses pour le développement du club champenoise.

La défaite du CCRB a été cruelle. Dans les derniers instants de la partie, les hommes de Nikola Antic ont laissé échapper la victoire au profit d’un Limoges réaliste (82-84). Mais l’essence de cette soirée n’était pas uniquement sur le terrain. En amont, le président Michel Gobillot avait plusieurs invités de marque venus assister à l’événement « La courte échelle ». « Grâce à Bpifrance, dont l’importance est réelle pour nous, nous avons pu accueillir une quarantaine d’entrepreneurs. Nous avons pu échanger autour de différents sujets, des nouvelles technologies, des start-up… On espère que ces entreprises pourront être intéressées par la possibilité d’un partenariat la saison prochaine. C’est l’essence même de notre action avec Bpifrance. Leur réseau est précieux pour les clubs et pour les différents projets permettant d’assurer leur pérennité. Pour nous, et la ville de Reims, c’est une salle de 6 500 places d’ici 2020. En espérant que nous soyons toujours en ProA (sourire) mais j’ai confiance ! »

La banque des territoires omniprésente dans la région

Quand Michel Gobillot souligne l’importance de Bpifrance dans le monde du sport, il en est de même dans bien des secteurs de la région. Patrice Bégay, Directeur exécutif communication et Bpifrance Excellence, entre dans le détail : « A Reims, et dans sa région, nous avons accompagné plus de 6 800 entreprises en 2016 et mobilisé près de 4 milliard de financement. Le réseau Bpifrance Excellence compte 373 membres et nous avons réalisé 105 missions de conseils. Au cœur de cette dynamique, notre présence aux côtés du CCRB est naturelle. Le Champagne Châlons Reims Basket, c’est la fusion de deux clubs, mais c’est surtout la volonté de construire un grand club. Et pour bâtir cette structure, il y a des fortes personnalités. Un président, Michel Gobillot, que j’apprécie énormément. C’est un homme fort, un homme influant, capable de gérer une entreprise de plus de 700 salariés, avec un point GPS loin. J’aime sa volonté de vouloir construire une salle de 6 500 places d’ici 2020. Nous avons le même but : faire grandir et développer les territoires, car Bpifrance est LA banque des territoires. C’est également un entraîneur d’expérience, Nikola Antic, qui mène parfaitement ses hommes. Un club avec une identité forte dont nous sommes fiers d’être le partenaire ! »