Accès direct au contenu

Tennis

Tennis - Coupe Davis : Tsonga, Gasquet… Ça chauffe !

La tension est palpable en équipe de France de Coupe Davis depuis quelques semaines. Après l’arrivée de Yannick Noah, c’est Jo-Wilfried Tsonga qui a déclenché une polémique cette semaine.

Battue en finale en 2014, l’équipe de France a été sortie en quarts de finale de la Coupe Davis en 2015. Puis Arnaud Clément a été démis de ses fonctions à l’automne. Il a été remplacé par Yannick Noah. Mais la tension est toujours vive en interne. Pour preuve la sortie de Jo-Wilfried Tsonga dans Tennis Magazine : « Pourquoi on me reproche à moi de ne pas avoir communiqué alors qu’une communication, ça se fait à deux ? (...) En interne, on m’a reproché de ne pas être allé le chercher (Nicolas Mahut), de ne pas l’avoir "soulevé". Mais je crois que quand on joue un double aussi crucial, il faut savoir se porter tout seul ».

Llodra s'interroge

« Cela ne fait avancer personne. Du coup, ça va créer des tensions au lieu d'aplanir certaines choses. Aujourd'hui, ce n’est pas comme si Jo avait 20 ans et que c'était un junior. Il a de l'expérience » a déclaré Michaël Llodra à l’AFP. « Je comprends sa frustration ( à Tsonga) parce qu'il en prend énormément, et exagérément, par rapport à l'an passé. Pareil dernièrement par rapport à l'Angleterre. On lui impute la défaite quasiment à 100 %, avec un peu moi aussi. Disons, 90 % pour lui et 10 % pour moi, j'ai l'impression qu'aujourd'hui, on ne peut plus rien dire qui sorte des clous, sinon c'est le pugilat. Tu te fais défoncer. […] Il est entier, ça lui a fait mal et il s'est énervé. J'ai connu ça, je le comprends et j'ai envie de le soutenir », a lâché de son côté Richard Gasquet dans L’Equipe.

Articles liés