Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Sharapova invitée sur Roland-Garros ? Ces deux témoignages sans équivoque !

Alors que Maria Sharapova pourrait se voir octroyer une invitation pour Roland-Garros, Sarah Pitkowski critique notamment le comportement de la Russe.

Après 15 mois de suspension, suite à une prise non autorisée de Meldonium, substance inscrite sur la liste des produits interdits par l'Agence mondiale antidopage, Maria Sharapova fera donc son grand retour lors du Tournoi de Stuttgart ce lundi. La tenniswoman russe espère également obtenir une wild-card pour la prochaine édition de Roland-Garros. Interrogée dans les colonnes de L’Équipe Magazine, Sarah Pitkowski se montre assez critique sur les multiples sorties médiatiques de Sharapova afin d'obtenir une invitation sur le deuxième Grand Chelem de la saison.

« Maria essaie d'attendrir »

« Il ne s'agit de rien d'autre que d'une campagne de séduction orchestrée pour décrocher une wild-card à Roland-Garros. Maria essaie d'attendrir alors qu'elle n'a jamais été très bavarde ». Selon Alexis Gramblat, ancien candidat à la présidence à la Fédération Française, estime que la future entre Bernard Giudicelli, nouveau patron du tennis tricolore, et Maria Sharapova, le 15 mai, est un souhait de la Slave d'amadouer son petit monde : « Le fait même que Giudicelli accepte de rencontrer Sharapova, alors qu'elle a été reconnue de dopage, me fait penser qu'il va céder devant sa célébrité et son aura. Qu'elle manque au tableau et le plateau sera certes moins beau. Ça nuira à la santé économique du tournoi, aux chaînes de télé, aux sponsors. Mais le rôle de la FFT est de tenir une ligne morale sur le dopage ».

Articles liés