Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Les vérités du patron de Roland-Garros sur les chances françaises !

Guy Forget, directeur de Roland-Garros, espère voir un ou plusieurs Tricolores passer la première semaine du Grand Chelem parisien.

Entre Lucas Pouille et Jo-Wilfried Tsonga, en passant par Gaël Monfils, les Français auront à cœur de briller sur la terre battue de Roland-Garros. Yannick Noah, vainqueur Porte d'Auteuil en 1983 et dernier tricolore à avoir remporté un Grand Chelem en simple, attend toujours son digne successeur. Les derniers résultats ne sont pas là pour rassurer, alors que certains estiment que les Monfils et consorts pourraient disparaitre du tableau masculin dès la première semaine. Mais via Le Parisien, Guy Forget, patron de Roland-Garros, reste optimiste.

« Certains d’entre eux seront capables d’aller en deuxième semaine »

« Ne pas voir de Français en seconde semaine ? Il y a toujours une crainte de ne pas avoir de Français, comme une crainte de perdre une tête de série, Roger ou un joueur français. Maintenant, on en a un certain nombre dans le tournoi. Certains d’entre eux avec leur expérience des grands rendez-vous seront capables d’aller en deuxième semaine. Je ne vais pas vous dire qu’on en aura deux en quart de finale, mais ça a déjà été le cas par le passé, même en demi-finale, donc on va voir le verre à moitié plein. Quelle carte peuvent jouer les Français ? La carte de la surprise. Par leur expérience en Grand Chelem, Jo-Wil, Richard, Gaël ou même Lucas Pouille, ont des choses auxquelles ils peuvent se rattacher. Il suffit d’un match qui se goupille bien, pour qu’un joueur se dise : "Tiens, mon tennis est revenu". C’est ce que j’attends de leur part », estime Guy Forget.

Articles liés