Accès direct au contenu

Montagne

Roland-Garros : Tsonga, un exploit possible contre Djokovic ?

Jo-Wilfried Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga, qualifié pour la première fois en quart de finale, disputera son prochain match contre le numéro 1 mondial, Novak Djokovic. Un match où Tsonga va devoir repousser encore plus loin ses limites. Suffisant pour faire battre en retraite l’ouragan du sport de raquette ?

Tsonga classé numéro 5 au classement mondial, a remporté hier son match en deux temps (arrêté dimanche et repris lundi) contre Stanilas Wawrinka. Avec une belle explosion de joie à la fin de ce match plein de rebondissements et joué en 5 sets (6/4, 7/6, 3/6, 3/6, 6/4). De quoi mériter les éloges de bon nombre de commentateurs sportifs et d’ancien joueur de tennis, tel qu’Henri Leconte qui voit en cette victoire une réelle signification, celle que Tsonga est désormais un « régulier » des Grands Chelems. De bon augure pour le tennis français. Il est vrai que Tsonga est le premier depuis 1968 à atteindre un tel stade au sein des quatre tournois du Grand Chelem.

Tsonga y croit
Néanmoins, il faut rappeler que Novak Djokovic et notre ami Jo se sont récemment rencontrés à Rome, match où ce dernier a encore une fois encaissé une défaite (7/5 6/1) ! Tsonga reconnaît que « ce sera compliqué de le battre, Novak est numéro 1 mondial, il a beaucoup progressé, il n’a plus de lacunes mais, au fond de moi, je suis sur que j’en suis capable ». Toujours selon lui, depuis 2009, époque où il battait encore Djokovic, le numéro 1 mondial « a pris en maturité », ce qui explique « qu’il a plus d’expérience et moins de lacunes ». Quant au défi qui l’attend, Tsonga rêve encore de s’imposer cet après-midi sur le court Philippe Chatrier. Eh oui, l’espoir fait vivre…

Par Auriane Taschini