Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Le coup de gueule de Jefferson Poirot contre l’arbitrage !

Vainqueur de l’Argentine (23-21) pour son entrée en lice dans le Mondial japonais, le XV de France a été sanctionné plusieurs fois en mêlée. Un arbitrage qui ne passe pas pour Jefferson Poirot.

Largement dominateur en première période, le XV de France s’est fait très peur en fin de rencontre mais les Bleus ont finalement remporté leur premier match du Mondial contre l’Argentine ce samedi (23-21). Une victoire qui fait beaucoup de bien aux Français, même si les hommes de Jacques Brunel devront probablement retravailler plusieurs secteurs de jeu, dont la mêlée, un domaine dans lequel les Bleus ont été sanctionné à plusieurs reprises, au grand dam de Jefferson Poirot.

« On est Français, on est catalogué comme des tricheurs »

Après la rencontre contre les Pumas, le vice-capitaine du XV de France s’est ainsi plaint ouvertement de l’arbitrage en mêlée de l’Australien Angus Gardner : « On a été surpris sur la règle en mêlée. On a bossé pendant des semaines pour ne pas mettre de pression lors de l'entrée en mêlée (comme le préconisaient les nouvelles règles) et sur les trois premières mêlées, ils nous mettent la pression et l'arbitre ne dit pas grand-chose. Pour les Argentins, il n'y a pas eu de changement de règle. Donc il y a une règle, mais elle ne sert à rien. On va rebosser comme avant et remettre de la pression sur les entrées en mêlée car les arbitres ne font pas attention à ça. On est Français, on est catalogué comme des tricheurs. C'est gonflant. À chaque fois, on essaie d'être le plus propre possible, mais à la fin, c'est nous les baisés. L'intérêt des arbitres est que les mêlées se jouent, donc on fera comme avant », a assuré Jefferson Poirot, dans des propos rapportés par L’Équipe.

Articles liés