Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Jacques Brunel évoque la sanction des «fêtards» d’Edimbourg !

Alors que les Bleus s'apprêtent à recevoir l'Angleterre, Jacques Brunel a assuré qu'il n'avait pas hésité à se séparer des « fêtards » d’Edimbourg.

Dans quelques jours, le XV de France affrontera l'Angleterre pour la quatrième journée du Tournoi des VI Nations. Si les Bleus se sont rassurés en battant l'Italie 34-17 au Stade Vélodrome, c'est cette fois un adversaire totalement différent qui se profile à l'horizon. Jacques Brunel, plus de trois semaines après la polémique d'Edimbourg, a décidé à nouveau de se passer des « fêtards », dont Teddy Thomas ou encore Arthur Iturria. Le sélectionneur français est revenu sur cette sanction dans une interview pour Sud Ouest.

Brunel assure ne pas avoir hésité à se priver des « fêtards » d’Edimbourg

« Si j'ai hésité à me priver des joueurs qui ont fait la fête à Edimbourg ? Non. Des circonstances ont altéré l’image de l’équipe de France, ce qu’on ne peut permettre. Elle a trop de répercussions sur l’ensemble du rugby français, les jeunes, tout le monde… Son image, on doit la préserver. Ce jour-là, on l’a un peu altérée, donc pour moi il était évident que ces joueurs, soient exclus. Momentanément car il ne s’est rien passé de répréhensible en dehors du fait que l’image ait été altérée. Ils reviendront », a ainsi déclaré Jacques Brunel.

Articles liés