Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : L’excuse énorme de Vakatawa sur son litige avec Boudjellal

Condamné à payer une amende de 125 000€ au RCT, pour ne pas avoir respecté un précontrat signé avec Mourad Boudjellal, Virimi Vakatawa a une excuse valable.

C’est une petite polémique qui a éclaté dans le monde du rugby. Virimi Vakatawa, star mondiale du rugby à 7 et nouvelle arme fatale de Guy Novès avec le XV de France, a été condamné à payer une amende de 125 000€ au RCT. L’international tricolore a en effet été déclaré coupable de ne pas avoir respecté un précontrat de trois ans signé en 2013 avec le club varois. Mourad Boudjellal n’a pas laissé passer cet écart et a tout simplement eu recours à la justice.

Un problème d’adresse pour Vakatawa ?

Mais Virimi Vakatawa aurait une raison plus que valable… bien qu’étrange. On apprend en effet dans les colonnes de L’Équipe, que l’international tricolore n’était pas au courant d’être la cible d’une procédure tout simplement parce qu’il n’avait pas relevé son courrier. Joueur de rugby à 7, il est régulièrement en voyage aux quatre coins de la planète. Le reste du temps, il n’est pas chez lui, puisqu’il séjourne à au CNR de Marcoussis. Jusqu’en février 2016, il n’était donc au courant de rien, puisqu’il a également changé de domicile. Un huissier lui a rendu visite à cette nouvelle adresse… mais l’ailier n’était pas présent puisqu’il était à Hong Kong, pour une étape des World Series. Sans réponse du joueur, le délai d’appel a été dépassé et la sanction est donc devenue irrévocable…

Articles liés