Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Brunel livre ses vérités sur la polémique qui touche les Bleus

Battu en Ecosse il y a un peu plus d'une semaine (26-32), le XV de France a vu certains de ses joueurs être exclus du groupe après être sortis dans un bar d’Edimbourg. Une semaine après les faits, le sélectionneur français Jacques Brunel a évoqué cette dure décision.

Dimanche 11 février, les visages fermés des Bleus contrastaient avec les mines euphoriques des Ecossais. Le XV de France venait de concéder sa deuxième défaite en deux matchs du Tournoi des VI Nations. Après avoir quitté le Murrayfield Stadium, la plupart des joueurs se sont dirigés vers leur hôtel, mais certains ont décidé d’aller se changer les idées dans un bar d’Edimbourg. Une échauffourée aurait alors éclaté dans l’établissement et les Français y auraient été mêlés. À la suite de cet incident, huit joueurs ont été exclus du groupe par Jacques Brunel : Teddy Thomas, Sekou Macalou, Jonathan Danty, Anthony Belleau, Arthur Iturria, Rémi Lamerat, Félix Lambey et Louis Picamoles. Le sélectionneur français est revenu sur les minutes où il a dû faire ce choix.

« Pour moi, c’était irrémédiable »

« Je ne me base pas sur un rapport de confiance, mais sur un rapport normal entre gens responsables et adultes, c’est tout. Certains, effectivement, ont eu un comportement anormal, c’est tout. Ils reviendront si jamais ceux qui sont arrivés, depuis lors, ne leur ont pas pris la place. Une date limite pour leur retour ? Il n’y en a pas. Ils n’ont tué personne ! Ce n’est pas une exclusion à vie. Aujourd’hui, ils ne sont pas là ; d’autres sont arrivés et si ceux-là sont bons, il n’y aura pas de raison de changer. Comment j’ai pris la décision ? Seul. Bien sûr, j’ai contacté le président avant de le faire. Mais pour moi, c’était irrémédiable. Attention, il n’y a pas eu mort d’homme. Mais il y a eu des excès après une défaite et ce n’est pas une tenue qui correspond à l’équipe de France. D’où ma décision. Aucun autre sélectionneur n’avait agi de la sorte dans ce genre de situation. Ce fût un moment très compliqué à vivre. En tout cas, j’espère que les joueurs qui font partie du groupe actuel et ceux qui nous rejoindront à l’avenir ont compris la mesure à adopter quand on est en équipe de France », a confié Jacques Brunel lors d’un entretien accordé à La Provence.

Articles liés